Actu CAN 2015 : Anjorin Moucharafou défend Hayatou pour ce penalty « scandaleux »

anjorin moucharafou

Seechurn Rajindrapasad, l’arbitre du match Guinée Equatoriale-Tunisie comptant pour les quarts de finale de la CAN 2015,  a non seulement écopé de 6 mois de suspension, mais il a aussi été retiré de la liste d’Elite A des arbitres de la CAF.

Le président de la commission media de la CAF, Anjorin Moucharafou, est monté au créneau pour dénoncer les propos des uns et des autres qui trouvent la main de l’instance africaine derrière cette décision du sifflet mauricien : « Il y a des non-dits derrière. Que la Guinée équatoriale bénéficie d’un penalty, qu’on le conteste, ça peut arriver. L’arbitre est un humain et il peut se tromper. Mais qu’on n’impute pas cette erreur au président Hayatou juste pour ternir l’image du foot africain », a indiqué l’ancien président de la Fédération béninoise de football. Et d’ajouter que « bientôt une Commission assermentée clarifiera la situation de l’arbitre Mauricien de la rencontre Guinée équatoriale-Tunisie comptant pour les quarts de finale de la Can ».

Dans le temps additionnel de la rencontre Guinée Equatoriale-Tunisie (2-1), l’arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn a octroyé un penalty qui a remis en scelle le Nzalang National.

CAN 2015: que pensez-vous du niveau de l'arbitrage dans la compétition ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Qui va gagner la finale ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Live-can-117

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. C’est yune seconde nature chez certains: ils se croient tout permis dès qu’ils parlent d’un Africain. Parce qu’ils ortent de sociétés obcurantistes, déglinguées, mal dans leur peau où les gens ne savent s’exprimer qu’en agressant les autres, surtout auand vous ne leur ressemblez pas. Les sociétés arabes sont malades de cette attitude, c’est pourquoi elles régresent au lieu de progresser et retournent à l’âge de la pierre taillée…

Comments are closed.