Afrique Egypte : Une adolescente de 14 ans succombe à ses blessures

adolescente

Un mort de plus pour le compte du drame survenu dimanche au Caire lors de la rencontre Zamalek-ENPPI (1-1). Tard dans la nuit de mardi, une adolescente de 14 ans n’a pas survécu à ses blessures reçus lors des altercations meurtrières des supporters, a fait savoir Al Ahram, qui cite la médecine légiste égyptienne.

Selon les autorités médicales, les victimes ont été piétinées au moment du bousculade et il n’y a pas de signe de balles sur le corps.

Alors que le ministère de l’Intérieur a rejeté toute responsabilité dans le drame, le rôle joué par les forces de l’ordre, à l’origine du mouvement de foule fatal à cause de l’utilisation de gaz lacrymogène, est sérieusement mis en cause. Les autorités ont ouvert une enquête. A-t-elle une chance d’aboutir alors qu’aucun policier égyptien n’a été condamné pour fait de violence depuis la révolution de 2011 ?

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com