Afrique Sanctions contre le Maroc: La Fifpro regrette que la CAF sacrifie les joueurs !

FIFpro

La branche Afrique de la Fifpro, syndicat international des footballeurs professionnels, s’est indigné des lourdes sanctions de la CAF (Confédération africaine de football) à l’encontre du Maroc après son renoncement à l’organisation de la CAN 2015.

 » Il n’appartient pas à la Division Afrique de la FIFPro de savoir si le Maroc a agi selon son bon droit ou pas en refusant d’organiser la dernière CAN – en faisant valoir le principe de précaution face à l’épidémie Ebola -, il nous appartient, en revanche, de s’étonner que les sanctions de la CAF visent avant tout et directement les joueurs« , écrit la FifPro-Afrique dans un communiqué. « Retirer à une nation la possibilité de disputer trois Coupes d’Afrique des nations de suite (celles de 2015, 2017 et 2019), c’est sacrifier une génération entière de joueurs, les empêcher de s’exprimer au plus haut niveau international, les empêcher de pratiquer une part importante de leur métier de footballeur professionnel« , dénonce l’institution.

La FifPro-Afrique aurait aimé d’autres sanctions: « Il aurait été facile de priver le Maroc de l’organisation de toutes compétitions continentales pendant X années ou d’alourdir encore les sanctions financières, plutôt que de punir les footballeurs« .

Le Maroc a déjà annoncé qu’il rejetait les sanctions de la CAF entend faire valoir ses droits.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com