Autres Sports Rallye – Kenya : Laukkanen s’impose à Kisumu

2 (4)

Le Finlandais Tapio Laukkanen sur la Subaru GVB de la Team MRT a réalisé l’exploit de remporter le KCB Kisumu Rally, manche d’entame du Championnat Kenyan. Par la même occasion, la marque aux 6 étoiles renoue avec la victoire après une saison vierge de succès en 2014.

Réputé imbattable sur leur terrain, les Kenyans ont dû se plier face à la suprématie de l’ancien Champion de Finalnde en Groupe A et aussi Champion de Grande Bretagne. Laukkanen  a déjà montré l’étendue de son talent lors de la dernière manche de la saison 2014. Navigué par le Britannique Drew Sturrock, il a relégué tous ses adversaires au-delà de la demi-minute dès la première spéciale. Malheureusement, la fusée finlandaise a fait une sortie dans la spéciale suivante.

Cette fois, avec des notes en finnois lues par son compatriote Pasi Törmä, le pilote finlandais de 45 ans  a bien maitrisé son sujet, enlevant la première spéciale et restant en tête jusqu’à l’arrivée. « Les routes ne sont pas trop mauvaise. Il avait juste une spéciale, la plus longue, qui était un peu cassante. Nous avons juste eu un petit problème d’allumage mais part ça la voiture était OK. Notre plan était de ramener la voiture à l’arrivée. Mais il fallait aussi avoir de la chance. » a déclaré Tapio Laukkanen.

On attendait beaucoup les Ford R5 – les toutes premières de cette nouvelle catégorie à rouler sur le continent – mais Rajbir Raï a prématurément quitté la course en mettant sa Fiesta … sur le toit. Accumulant les ennuis mécaniques sur la seconde Fiesta R5, Manvir Baryan de la Team MRT a dû se contenter de la 8è place finale.

1 (13)

Les Proton Neo Satria S2000 n’étaient pas mieux loties. Carl Flash Tundo a abandonné sur une problème de tuyau de frein et un problème de transmission a contraint Allistair Cavenagh à s’arrêter.

D’autres grosses pointures figurent sur la liste des abandons, Notamment Ian Duncan (Nissan Patrol / boite de vitesse), Raaji Bharij (Mitsubishi Evo X / pression d’huile), ou le prometteur Karan Patel.

C’est Jassi Chatthe (Mitsubishi EvoX)  qui tire le marron du feu en s’adjugeant la deuxième place à 1 minute 37 secondes derrière l’intouchable Tapio Laukkanen, suivi de 3 autres EvoX, celle d’Onkar Raï de la Team Kabras (+2:53) qui précède son coéquipier et Champion de Kenya en titre Baldev Chager (+4:10) et le Champion Ougandais Jas Mangat (4:41).

Jonathan Somen remporte la catégorie des 2 roues motrices sur une Ford Escort à la 9è place du général. La bonne vieille MK2 talonne sa descendante R5 piloté par Baryan à moins d’une minute.

Une 3è S2000 a été annoncé sur ce rallye de Kisumu, l’Abarth Grande Punto du pilote paraplégique Nikhil Sachania mais le bolide  hérité du pilote Andorran Albert Llovera n’a pas pu être préparé à temps. Nikhil a donc piloté son Tout terrain Mitsubishi Challenger et termine 21è sur les 23 à l’arrivée.

La prochaine manche du Championnat de Kenyan sera le Safari qui, cette année, ne fera pas partie du Championnat continental. Tapio Laukkanen espère sans doute y rééditer son exploit à Kisumu pour devenir seulement le 5è Finlandais à avoir remporté l’épreuve après Vatanen, Mikkola, Kankkhunen et Makinen. Rien que des prestigieux noms.