Autres Sports Rallye Afrique : Un championnat très ouvert

1 (14)

Quel chemin prendra le titre de Champion d’Afrique des Rallyes cette année ? Va-t-il rester en Cote d’Ivoire ou retourner enfin au Kenya ? La Zambie va-t-elle porter son record à 13 ? L’Ouganda remportera-t-elle un deuxième titre ou c’est Madagascar qui va débloquer son compteur ?  Telles sont les questions qui se sont posées à la sortie de la liste des concurrents engagés au Championnat d’Afrique des Rallyes 2015. Mark Arendt, Alias Make Roads Safe le chef de fil de Rallying in Africa nous donne son avis éclairé sur le sujet.

Tous des Champions potentiels

Ils peuvent tous êtres Champions. S’ils se sont engagés normalement c’est qu’ils visent tous le titre. Toutefois à mon avis ceux qui participent à plus de manches ont davantage de chance de réussir. Celui ou ceux qui marqueront de point au Bandama partira avec une avance non négligeable. Mais les prétendants au titres devraient ou plutôt doivent venir en Afrique du Sus d’autant plus qu’il n’y aura que 7 manches cette année après le retrait du Safari de Kenya.

Gary Chaynes reste le grand favori pour succéder à lui-même, si son équipe s’investit autant que l’année dernière. Une chose est sûre il changera de voiture et de copilote. David Israël remplace Romain Comas. Gary et David ont remporté l’avant dernière manche du Championnat ivoirien, à Dimbokro je crois, donc c’est un pair synergique. Le grand atout de Gary c’est surtout sa pointe de vitesse et sa faculté d’adaptation.

Le prédécesseur de Chayens, Jassy Singh de Zambie sera aussi de la partie. Il aura cette année un allié en l’occurrence, son frère cadet qui porte le prénom de leur illustre paternel, Muna, double Champion d’Afrique. Junior pilote la voiture Championne aux mains du Zimbabwéen Jamie Whyte. Mais deux équipages voudrait dire deux fois (ou presque) de charge. Ce qui pourrait handicaper l’équipe DirtStar dans les moments cruciaux.

2 Giancarlo et Sylvia

32 ans après

Le Kenyan Chatthe a été le leader de l’ARC l’année dernière vers la mi saison. Pilote fougueux (un peu trop peut être), son association avec l’expérimenté Dave Sihoka lui a fait le plus grand bien.  Cette année, Gugu Panesar revient aux cotés de Chatthe ; ils ont fini deuxième lors du Rallye de Kisumu, manche d’ouverture de leur Championnat national. Je viens juste de discuter avec Jassi et devenir celui qui a ramener le titre au Pays du Safari, 32 ans après le sacre de David Horsey lui tient vraiment à cœur. Comme motivation il n’y a pas mieux.

La malgache Patrick Solofonirina dit Boom sera le petit nouveau du groupe.C’est un des pilotes de pointe de la Grande Ile, il a remporté 2 fois le Rallye International de Madagascar. Il a toujours couru avec le même copilote.

L’Ougandais Haji Ssempebwa est sans doute le moins connu de tous. Son palmarès est certes modeste mais il pourra très bien jouer les troubles fêtes. Il peut compter sur le soutien de ses compatriotes qui se déplacent toujours en nombre à chaque manche de l’ARC.

Absence regrettable

A une semaine du départ de la première manche en Cote d’Ivoire, 6 équipages ont donc annoncé leurs intentions. Certains (pilotes) ironisent en disant qu’il n’y en a que 6. Mais ces 6 là ont le mérite de s’engager avec l’investissement que cela suppose. Si les autres en font autant, le Championnat ne s’en porterait que mieux.

Enfin, une absence notoire est à signaler cette année, celle du Rwandais Giancarlo Davite et de sa charmante copilote, un duo présent sur l’African Championship Rally Circus depuis de nombreuses années. Espérons que ce n’est qu’un recul pour mieux sauter. Reviens nous vite Gianca et ne dis surtout pas que tu es vieux. Jamie il a gagné le titre à 60 ans non ?