Afrique Nabil Fekir avait bien choisi l’Algérie avant de faire volte-face

fekir

Nabil Fekir aurait-il menti? En Algérie, c’est ce qu’on pense en tout cas. Il est reproché notamment au joueur de l’Olympique Lyonnais de n’avoir pas dit la vérité lorsqu’il affirme qu’il n’a pas dit à Christian Gourcuff qu’il voulait évoluer sous le maillot algérien.

Accusé d’un côté par Didier Deschamps d’avoir révélé le secret de leur conversation, l’étau se resserre aussi autour de Nabil Fekir en Algérie. En effet, le sélectionneur des Fennecs a donné sa version des faits ce mercredi dans L’Equipe, précisant que Nabil Fekir l’avait bien contacté vendredi pour lui dire qu’il avait choisi l’Algérie, avant de revenir sur sa décision trois heures plus tard.

« Vendredi, aux alentours de 13h30, Nabil Fekir m’a appelé pour m’exprimer sa décision de revêtir le maillot de l’Algérie. C’était le dernier jour pour communiquer cette présélection pour un stage au Qatar. Dès le moment où Nabil m’avait formulé son envie de nous rejoindre, j’ai contacté le président puis les autres responsables de la fédération afin de les informer de mon échange avec Nabil et de son choix. Tout cela dans le but qu’ils puissent prendre en compte le fait que je modifiais ma liste pour l’intégrer. Ma convocation fait suite à son appel. Et aucun cas il ne m’a appelé pour me dire qu’il hésitait. Je ne peux pas le laisser dire ça. Cela me met en cause alors que nous n’avons jamais mis la moindre pression sur le joueur et qu’on lui a laissé six mois pour prendre une décision. Trois heures après son premier appel, il m’a appelé pour me dire qu’il se rétractait. Mais je souhaite à Nabil le meilleur pour sa carrière et je considère l’affaire close », a précisé, dans le quotidien sportif, Christian Gourcuff.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports