Afrique CHAN U20 : Le sélectionneur du Nigeria Garba pense au titre

Manu Garba

Le Nigeria a barré la route à la Côte d’Ivoire et l’a empêché de se qualifier pour les demi-finales du Championnat d’Afrique  des Nations de football des moins de 20 ans qui se déroule au Sénégal. Les Super Flying ont accroché les Eléphanteaux dans les derniers instants de jeu en inscrivant le but égalisateur. Score final 2 partout.

Le sélectionneur des Nigérians trouve normal l’intensité qui a prévalu au cours de la rencontre.

« C’est normal que le match se déroule ainsi, parce que nous avons joué contre une équipe qui cherchait la qualification, a dit Manu Garba sur le site de la CAF. Mais, mes joueurs se sont battus pour revenir au score après avoir encaissé les deux buts. Je pense que le match était d’un niveau très relevé vu l’intensité du jeu des deux équipes. Pour ce match, nous avons voulu donner la chance à des joueurs qui n’avaient pas encore joué, c’est pourquoi on a mal débuté la rencontre. Notre objectif est de gagner tous les matchs, il nous reste encore deux rencontres à jouer, on espère qu’on va les gagner. C’est dommage que la Côte d’Ivoire soit éliminée après avoir bien joué. Pour moi, la compétition est d’un bon niveau, nous avons vu de bons joueurs. Au début, nous ne nous étions pas fixés un adversaire, on va jouer  les équipes comme elles viennent».

Dans l’autre camp, c’est la déception. Ibrahim Kamara, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, ne le cache pas : «On a chèrement vendu notre peau pour ce match. Je disais vendredi que ce match n’est ni celui de nos vies encore moins le dernier de nos jeunes carrières. Nous sommes éliminés de cette compétition, mais d’autres vont venir et nous allons essayer de faire mieux la prochaine fois. Nous sortons de la compétition sans perdre le moindre match, c’est pour cette raison que je dis que nous n’avons aucun regret dans l’ensemble de la compétition. Mes joueurs se sont battus, ils ont eu du caractère. Ils ont marqué à deux reprises, mais se sont fait rejoindre sur un fait de jeu. Je ne dis pas qu’il y a pénalty ou pas, mais c’est un fait de jeu qui nous élimine».

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com