Afrique Sénégal : Mariage entre les techniciens locaux et la Fédération de football

senghor

La nomination d’Aliou Cissé au poste de sélectionneur est un mariage entre la Fédération Sénégalaise de football et les techniciens locaux. Une manière pour la FSF de rajeunir les techniciens du football local, a indiqué le président, Augustin Senghor : « Nous avons défini une ligne de conduite allant dans le sens du rajeunissement de nos cadres techniques, en les promouvant à la tête des sélections nationales », a-t-il dit en présentant à la presse le nouveau sélectionneur national âgé de 38 ans.

En effet, l’ancien capitaine des Lions de la Teranga a été nommé pour succéder à Alain Giresse, en début du mois de mars.

« Même s’il est jeune, il a duré dans le métier », a fait valoir le président de la FSF, en parlant d’Aliou Cissé.

Il est assigné à ce dernier la mission de maintenir le Sénégal dans le Top 10 du football africain. « Nous avons signé un contrat à long terme (Ndlr : quatre ans) pour stabiliser le football national dans le Top 10 africain, et faire en sorte qu’il soit présent dans les compétitions africaines et mondiales », a indiqué le président de la FSF.

« A lui tout seul, il ne peut rien faire », a-t-il souligné, en appelant à l’ »union de la famille du football » autour du nouveau sélectionneur national.

Aliou Cissé va entrer en fonction par le match amical contre le Ghana, le 28 mars. Il jouera un autre match amical contre le Havre, le 31 mars.

Cissé aura Régis Bogaert comme adjoint, tandis que Tony Sylva, son coéquipier en sélection nationale, est nommé préparateur des gardiens de but, a annoncé le président de la FSF, en confirmant des informations parues dans la presse.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com