Afrique Algérie: Oublier l’épisode Fékir et miser sur la formation

paradou

Président du Paradou AC, club pionnier dans la formation en Algérie détenteur d’une académie depuis 2007, Kheireddine Zetchi veut oublier l’épisode Nabil Fékir. Tout en trouvant normal que le joueur de Lyon ait choisi de porter les couleurs de la France, Zetchi préconise un vrai travail de formation pour éviter d’autres déconvenues avec les binationaux.

« Quoi de plus normal que Fekir ait fait le choix de jouer pour le pays qui l’a vu naître et qui l’a formé dans le foot et hors foot ? Il baigne dans la culture française depuis sa naissance », souligne le dirigeant dans les colonnes d’El Watan. « Il faut donc zapper cet épisode et nous orienter sérieusement vers la formation ».

Kheireddine Zetchi est par ailleurs revenu sur l’exemple de l’AC Paradou, dont la plupart des joueurs sont issus de son centre de formation.

« Nous sommes plus motivés que jamais, surtout lorsqu’on voit notre équipe première constituée en grande partie de joueurs issus de cette académie, être aussi performante », se réjouit-il. « De plus, certains joueurs s’imposent à l’étranger et d’autres dans des clubs de première division », ajoute le dirigeant.

Reste à savoir s’il sera écouté par les autorités algériennes.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com