Belgique Anderlecht interdit de transferts à cause du Congolais Junior Kabananga ?

Junior Kabananga

Anderlecht est dans le collimateur de la FIFA à propos du transfert concernant le Congolais (RDC) Junior Kabananga. Selon voetbalnieuws.be, le club bruxellois est suspecté de fraude par la FIFA à propos du transfert passé de Junior Kabananga, en 2010.

Les Mauves de la capitale belge sont en plein litige depuis 4 ans avec le club congolais des Aigles Verts. A la base, le club bruxellois est accusé de n’avoir pas respecté les procédures de transfert lors de l’acquisition de joueur congolais Junior Kabananga auprès du FC MK de Kinshasa. L’international congolais Junior Kabananga avait fait ses débuts au sein du club kinois des Aigles Verts. Les Bruxellois ont refusé de payer les indemnités de formation.  Lésé, le club kinois des Aigles verts a réclamé en vain ses indemnités.

En juillet 2011, Herman Van Holsbeeck, manager sportif d’Anderlecht, a reçu une demande d’indemnisation de la part du club congolais dont le montant s’élèverait à 100.000€. Mais, depuis, le club bruxellois a porté ce litige devant les tribunaux. Dans son enquête, la FIFA aurait mis la main sur des parades frauduleuses et des faux documents provenant d’Anderlecht pour remporter ce différent.

Anderlecht serait en train de perdre le litige qui l’oppose depuis 4 ans au club de Kinshasa. Outre des sanctions financières, une interdiction pure et simple de transfert pour une certaine période pourrait frapper le Sporting.

L’attaquant international congolais Junior Kabananga n’a jamais convaincu chez les Mauves et après avoir été prêté au Beerschot (2010-2011) et à Roulers (2012-2013), il a finalement été transféré au Cercle de Bruges, où il évolue depuis 2013.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com