Basket-Ball NBA : Golden State n’y arrive toujours pas à l’AT&T Center

kawhi leonard

Leader de la conférence Ouest, Golden State a vu sa sérié de victoires (12) s’arrêter à l’AT&T Center face au champion en titre. Emmené par Kawhi Leonard, San Antonio s’est imposé 107-92.

Le MVP des Finals a rendu sa meilleure copie avec son record de points égalé (26 points) et un record à l’interception (7) pour la 7e victoire de suite des Spurs. Tel un mort de fin, Leonard fait du scoring son affaire dès le début du match. Il inscrit 11 points dans une série de 17-7 en faveur des Spurs à mi-parcours du premier quart temps. A la fin des 12 minutes, San Antonio a déjà porté un coup fatal aux Warriors (31-17). A l’image de Klay Thompson (6 points à 3/11), Golden State est en difficulté en attaque. Les Spurs poursuivent leur démonstration. Danny Green (18 points, 6 rebonds, 3 passes et 3 contres) s’illustre avec 10 points dans le second quart temps et les Texans mènent 57-38 à la pause.

En seconde période Stephen Curry (24 points, 6 passes et 4 rebonds) ramène son équipe à 6 points des Spurs (67-53) obligeant Gregg Popovich à prendre un temps mort. Kwahi Leonard est alors chargé de d’éteindre Curry. Le premier duel se traduit par un ballon volé de l’ailier converti en panier. San Antonio reprend sa marche en avant. Le matelas grimpe à +22 à la fin du quart temps (89-67). Pop laisse son ailier sur le banc. Tony Parker (8 points et 5 passes), Manu Ginobili et autres se chargent de gérer la fin  du match. Tim Duncan s’est fendu de 19 points et 7 rebonds. Boris Diaw termine à 2 points, 5 rebonds et 3 passes. C’est la 32e défaites d’affilée de Golden State à l’AT&T Center (depuis 1997).

Coach Pop et ses ouailles se rendent dans l’Oklahoma pour leur prochain match. Quant à Andre Iguodala (10 points, 2 rebonds) and co, ils seront aux prises avec les Pelicans.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS