Afrique Ali Bongo, Aubameyang, Ovono: tout le Gabon remercie la CAF

gabonjoie

Alors que l’Algérie grince des dents, c’est la fête au Gabon. Le pays a obtenu mercredi l’organisation de la CAN 2017 au nez et à la barbe notamment de l’Algérie et du Ghana. Ce sera la deuxième fois que le pays des Panthères va abriter la Coupe d’Afrique après l’avoir co-organisé en 2012 avec la Guinée équatoriale.

Du Président Ali Bongo Ondimba à l’attaquant vedette Pierre-Emerick Aubameyang en passant par les supporters, c’est la grande joie dans le pays. « Merci à la CAF pour sa confiance. Un succès pour le Gabon et un immense bonheur pour la jeunesse africaine », a écrit le président du Gabon dès l’annonce.

« J’étais très confiant. On a prouvé qu’en matière d’organisation, on savait faire. Il reste un stade et demi à finir, on sera prêts. On a tout pour réussir une grande Coupe d’Afrique», a déclaré Daniel Cousin, ancien attaquant du Mans, devenu manager général de la sélection gabonaise.

Pour beaucoup c’est une surprise tant l’Algérie était annoncée grande favorite. Et le climat social actuel au Gabon inquiète les observateurs. Cependant, personne ne doute que ce sera une nouvelle fois une belle fête du football africain.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

3 Commentaires

  1. Si le Gabon a autant d’argent pour abriter une Can et si la fédération gabonaise de football est aussi compétente pour organiser une Can. Qu’ils commencent par résoudrent les problèmes internes. Les footballeurs locaux sont à leur deuxième saison consécutive sans salaire, plus de 11 mois d’impayés. Sans compter l’anarchisme dans la gestion du football local toute compétition confondu.Cette Can ne sera pas un événement sportif mais plutôt politique.

  2. Info241.com/can-2017-l-anfpg-interpelle-les-instances-nationales-et,915

Comments are closed.