Afrique Cameroun: Les moustiques perturbent les préparatifs des Espoirs

cameroun

Les préparatifs des Espoirs du Cameroun au centre technique de la Fécafoot sont vraiment perturbés. La faute aux moustiques. La quiétude des joueurs au centre est gênée par les piqûres de moustiques, favorisée par l’insalubrité de l’environnement : « Il y a des moustiques partout. Ils n’ont pas de frontières. Ils ne sont pas seulement à Odza. On ne peut pas dire que c’est en deux ou trois jours que ces moustiques ont fait leur affaire. Ces enfants sont en stage là-bas depuis près d’un mois et du coup, l’environnement assez insalubre a favorisé l’émergence de ces pathologies-là », a fait savoir Philémon Tamo Moktomo, le médecin des Lions Indomptables à camfoot.

Conséquences, une dizaine des joueurs sont hospitalisés. Le cas le plus grave est celui de Brice Tchamabo, le joueur de Lion Blessé de Fotouni. Il a été transporté aux urgences de l’hôpital central de Yaoundé : « Son cas a dégénéré autour de 3h du matin et des examens ont été faits. Compte tenu de la fatigue due aux vomissements, parce qu’il a vomi au moins 15 fois. Sa famille est arrivée et a souhaité qu’il reste à l’hôpital. Quand vous voyez quelqu’un dans un lit aux urgences de l’hôpital central, avec le survêtement des Lions Indomptables, avec beaucoup de monde autour, j’étais moi-même gêné. C’est avant-hier que le docteur a signé le bon de sortie. Le degré de son palu tel que l’ont expliqué les médecins, pouvait l’amener à un coma (…) », a raconté Emmanuel Maboang Kessak, l’entraîneur-adjoint de la sélection.

Notre source avait déjà attiré l’attention des dirigeants de la fecafoot sur ce centre « impropre au regroupement des équipes nationales. La pompe à eau installée sur le forage qui avait été construit dans ce centre nécessite un million de francs pour la réparation, selon nos sources. Les occupants des chambres des deux bâtiments du centre sont aux prises avec les moustiques toutes les nuits parce que du fait de la chaleur, l’on est obligé d’ouvrir les fenêtres».

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com