Afrique CAN 2017: Le Premier ministre gabonais écarte toute idée de favoritisme

Ondo nvo

Alors que beaucoup n’attendait pas que le choix soit porté sur le Gabon pour l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017), c’est finalement le pays d’Aubameyang qui a été retenu par la Confédération Africaine de Football mercredi dernier. Un choix qui fait couler beaucoup d’encres et de salive, les autres pays candidats, notamment l’Algérie et le Ghana, criant au vol. Mais ne dites surtout pas aux Gabonais qu’ils ont été mal choisis ou s’ils l’ont été par favoritisme.

« Si on nous a choisis, c’est qu’il y avait de bonnes raisons de nous choisir », affirme Daniel Ona Ondo sur RFI, estimant que ce choix porté sur son le pays de feu Omar Bongo Ondimba est « une victoire pour notre diplomatie sportive, pour notre jeunesse, c’est une victoire pour notre pays ».

Tout en faisant savoir que le Gabon sera prêt pour l’événement, le Premier ministre d’Ali Ben Bongo a indiqué que « nous avons déjà eu une expérience, nous l’avons déjà organisée (en 2012, co-organisation avec la Guinée Equatoriale, ndlr). Donc nous avons déjà certains stades, mais il faut en construire d’autres. Nous mettrons tout en œuvre pour être à la hauteur de la confiance qui a été mise du côté du Gabon ».

Pour Daniel Ona Ondo, la CAN 2017 sera « un grand moment non seulement sportif, mais aussi économique » pour le Gabon.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

4 Commentaires

  1. c’est finalement le pays d’Aubameyang qui a été retenu par la Confédération Africaine de Football- Il fallait dire  » c’est finalementle pays d’Aubameyang qui a été retenu par HAYATOU.

  2. LE PREMIER MINISTRE GABONAIS ÉCARTE TOUTE IDÉE DE FAVORITISME … et vous appelez cela une information? Vous pensez qu’il va nous dire le contraire ce cacique du régime? Laisser moi pouffez de rire je

  3. nous avons déjà eu une expérience, nous l’avons déjà organisée (en 2012, co-organisation avec la Guinée Equatoriale, ndlr). Donc nous avons déjà certains stades, mais il faut en construire d’autres. Nous mettrons tout en œuvre pour être à la hauteur de la confiance qui a été mise du côté du Gabon ». C’est justement pour cette raison que vous devez passer le flambeau à ceux qui ne l’ont pas organisé depuis 20 ans! alternance oblige!!!!!!!!!

  4. s v p ne cachez pas la verite par le foot c est indigne de votre part les peuples ont besoin de vivre dans la dignite et la paix .de,andez a ce hayatou pourquoi il vous a choisi alors monsieur cest pour son bien c a d PUMA et orange

Comments are closed.