Afrique Côte d’Ivoire: Les primes des Eléphants détournées !

Elephants de cote d'ivoire

On en sait un peu plus sur l’affaire des primes non payées aux joueurs ivoiriens après le sacre de la CAN 2015, affaire révélée au grand jour ce jeudi par Serey Dié, milieu de terrain des Eléphants, dans un entretien avec la Radio nationale de Côte d’Ivoire.

Alors que l’affaire commence à prendre de l’ampleur au pays de Didier Drogba, surtout après la sortie médiatique de Dié, Sory Diabaté, le vice-président de la Fédération ivoirienne de football, a reconnu que Yaya Touré et ses coéquipiers n’ont pas touché la totalité de leurs primes avant de partir en Guinée Equatoriale.

« Des joueurs et encadreurs n’ont pas jusque-là reçu leurs primes prévues dans le budget de la CAN, estimé à 3,5 milliards de francs CFA (environ 5,3 millions d’euros) », a expliqué le dirigeant.

Alain Lobognon, le ministre ivoirien en charge des Sports, que d’aucuns accusent de complicité dans cette affaire, est lui aussi sorti de son silence ce vendredi. Le membre du gouvernement ivoirien pointe du doigt les membres de la Fédération ivoirienne, les accusant de détournement de fonds.

« J’ai cru qu’il était possible de payer par virement bancaire les primes des athlètes. Mais non ! L’argent a bel et bien été détourné », a-t-il notamment posté depuis son compte Twitter.

Les prochains jours risquent d’être chauds pour les dirigeants de la FIF dans cette histoire de primes non payées, d’autant plus que les supporters des Eléphants mettent la pression pour en savoir plus. Des têtes pourront tomber.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com