Afrique Eliminatoires CAN U23: Avantage Botswana, Ghana et Rwanda

amavubii

Décidément le football kenyan continue de traverser une longue période de vaches maigres. Dernier revers en  date, celui de son équipe U23 qui, quelques jours après avoir été écartée des Jeux Africains par l’Egypte,  s’est lourdement inclinée à Lobatse, au Botswana, face aux Young Zebras sur le score de 3 buts à 0, lors du tour préliminaire du Championnat d’Afrique de la catégorie. Arès une phase initiale sans but, les Botswanais ont inscrit deux buts coup sur coup aux 50e et 55e minutes par Onkabetse Makgantai et Omaatla Kebatho. Ce dernier ajoutera un troisième but à quelques minutes du coup de sifflet final.

Ce résultat met une nouvelle fois en évidence le manque de répondant physique de l’équipe dirigée par l’Ecossais Bobby Williamson incapable de tenir 90 minutes. Que ce soit contre l’Egypte (deux fois), le Maroc et le Botswana, le scénario a toujours été le même, jeu égal avec  l’adversaire pendant  la première période, effondrement ensuite avec tous les buts encaissés dans la seconde phase.
Il est vrai que les Kenyans ne sont arrivés au Botswana que le matin du match après un vol de quatre heures et qu’ils ont ensuite du prendre un car pour aller jusqu’à Lobatse distant de 70 km de Gaborone.
Le Rwanda a peiné pour s’imposer devant la Somalie. « Nous aurions pu faire mieux », a déclaré le sélectionneur irlandais Johnny McKinstry, regrettant que la seconde période n’ait pas été au niveau de la première.
Les Amavubi U23 avaient démarré la rencontre en trombe sur un coup franc lointain du  capitaine Emery Bayisenge renvoyé par  la barre transversale au cours de la première minute, puis sur une tentative de l’attaquant Bertrand Iradukunda dont  le tir passa à quelques centimètres du cadre. Les Rwandais ouvriront toutefois la marque à la 17e minute sur une tête du milieu de terrain consécutive à un  coup franc de Jean-Marie Vianney Muvandimwe.

Par la suite, l’équipe locale perdit le contrôle du ballon et ne parviendra à doubler la mise que lors du temps additionnel sur une frappe de 40 mètres du remplaçant Kevin Muhire.

La défaite  0-2 des Somaliens doit être considérée comme une bonne performance pour une équipe qui disputait son premier match international depuis longtemps. Le sélectionneur Charles Mbabazi avait été franc la veille du match. « Nous ne sommes pas prêts.  Nous savons que nous allons perdre. Nous sommes là pour honorer le contrat d’ambassadeurs de notre pays ».

A la décharge des Rwandais, il a fallu improviser une sélection à 24 heures du coup d’envoi, pas moins de huit joueurs ayant été déclarés inéligibles pour ne pas être en conformité avec la limite d’âge.
Le match retour se jouera le 9 mai à Nairobi. Le vainqueur rencontrera ensuite l’Egypte.

Le dernier match  du tour préliminaire dimanche soir a vu la victoire, à Tamale, des Black Meteors du Ghana sur leurs homologues du Liberia 2 buts à 0 sur des réalisations de Dauda Muhammed et Kennedy Ashia. Ce dernier faisait partie de l’équipe nationale U 20, troisième de la Coupe du monde il y a deux ans en Turquie. Les deux équipes joueront la deuxième manche également au Ghana, le Liberia étant toujours dans l’impossibilité d’accueillir des rencontres internationales en raison de l’épidémie de fièvre Ebola.

 

Résultats
Botswana – Kenya 3-0 (Onkabetse Magkantai 50e, Omaatla Kebatho 55e, 86e)
Rwanda – Somalie 2-0 (Yannick Mukunzi 20e, Kevin Muhire 90e)
Ghana – Liberia (Dauda Muhammed 28e, Kennedy Ashia 65e)

Avec Cafonline

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com