Afrique FIFA -Bénin : Corvaro « Nous sommes venus pour l’ingérence »

fifa

Arrivée depuis le 03 mai dernier, la mission de la FIFA  a quitté  Cotonou ce mardi. La délégation conduite par Primo Corvaro, a pris la direction du Togo, où elle est aussi attendue.

Elle est venue donc au Bénin pour régler le conflit qui oppose le gouvernement à la Fédération de football. La mission a rencontré les acteurs sportifs en vue de voir si le gouvernement s’est immiscé dans les affaires du football. Avant de partir, il a donné une idée du rapport qu’il va produire.

« …Notre Commission est habituée à ce genre de mission. Très souvent, les associations nationales sont confrontées soit à des problèmes d’ingérence soit à des problèmes de dissension interne… Mais nous sommes venus surtout pour l’ingérence… Nous n’avons pas voulu sanctionner automatiquement le Bénin… Certains pouvoirs politiques pour une raison ou une autre, pourraient à quelques semaines des congrès, créer des problèmes et empêcher les responsables de l’Association de participer aux activités statutaires et sportives au plan continental et au mondial… Pour le moment de tout ce que nous avons reçu comme informations et documents, le Comité continue de fonctionner selon les textes…… S’il y a sanction, il est inutile de penser qu’un comité de normalisation puisse être mis en place et qui va conduire à de nouvelles élections. Ce n’est pas possible. La seule condition pour la reprise est qu’on revienne à la situation qui prévaut avant la sanction c’est –à -dire en termes claires, l’équipe qui en place au moment de la sanction, revient finir son mandat. ».

La FIFA va prendre une décision lors de sa prochaine assemblée générale qui va avoir lieu la semaine prochaine.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com