Afrique Yaya Touré: avec la FIFA, l’Ivoirien part en guerre contre le racisme

yayaracis

Yaya Touré ajoute une nouvelle corde à son arc. Alors que la FIFA (Fédération internationale de football association) dévoilait mardi un nouveau plan de lutte contre le racisme, le milieu de terrain de Manchester City, présent pour l’événement, a décidé de s’engager aux côtés de l’instance mondiale.

« J’ai très envie de faire partie de ce mouvement. J’ai déjà eu l’occasion de participer à de nombreuses activités en rapport avec le racisme et la discrimination dans le football. J’ai le sentiment de porter un message. Je veux être le représentant du plus grand nombre et influer sur la situation, afin que chacun puisse s’exprimer« , raconte Yaya Touré sur le site de la FIFA.

A plusieurs reprises déjà dans sa carrière, l’Ivoirien a été victime de racisme: « La première fois que j’ai été victime de discrimination, je n’en revenais pas. J’étais plus jeune et j’ai eu beaucoup de mal à comprendre. À chaque fois que je touchais le ballon, j’entendais des cris de singe en tribunes. C’était violent. Par la suite, je me suis dit que je devais me battre contre ça. Je voulais montrer que j’étais plus fort que les insultes« .

Dans la nouvelle dynamique de lutte, la FIFA prévoit de solliciter des observateurs sur les matches à problèmes potentiels. Ceux-ci devront faire part dans les 24 heures de tout incident raciste émanant des supporteurs, en vue d’éventuelles sanctions contre les pays concernés. Ce dispositif sera mis en place lors des éliminatoires du Mondial-2018 et lors de la Coupe des confédérations.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com