Afrique Scandale FIFA : Constant Omari soutient Sepp Blatter

OMARI

Des membres de la FIFA sont soupçonnés de corruption et arrêtés dans la journée de ce mercredi 27 mai 2015 au siège de l’instance. Certains dirigeants du football africain sont aussi cités dans ce scandale. Le président Issa Hayatou, Jacques Anouma, Hany Abo Rida font l’objet d’une enquête.

La version des faits d’Issa Hayatou, premier vice-président de la Fifa, intéresse particulièrement les enquêteurs suisses. Des médias présents à Zurich ont d’ailleurs rapporté que le patron du foot africain avait éconduit des policiers venus à sa rencontre, ce mercredi matin. Une version démentie par le service de communication de la CAF. « Issa Hayatou est en ce moment à l’hôtel Baur au lac où il réside lorsqu’il est de passage à Zurich et se repose après la réunion des délégués de la CAF », a rapporté RFI.

Dans la foulée hier, la CAF a réitéré son soutien indéfectible à Joseph Blatter qui brigue son cinquième mandat.

Nommé récemment au sein du comité de l’instance mondiale du ballon rond en compagnie d’un autre africain, le Tunisien Tarek Bouchamaoui, Constant Omari a aussi défendu le président de la FIFA : «Le président Blatter n’est pas un criminel. Donc, je ne vois pas pourquoi quelqu’un qui n’est pas un criminel devrait voir son élection affectée », a déclaré le président de la Fécofa à Christophe Diremszian.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com