Afrique FIFA : Issa Hayatou ne sera pas candidat à la succession de Blatter

hayatou

L’Afrique qui a soutenu Joseph Blatter lors du dernier congrès ne s’attendait pas à la démission « du président élu » quatre jours après les élections.

« J’ai été surpris. Personne ne pouvait s’imaginer qu’il allait démissionner trois-quatre jours après [le congrès] », assure d’emblée Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF) dans une interview téléphonique à France 24.

Le président de la CAF ne veut pas juger celui qu’il avait soutenu bec et ongle. Et il tient à montrer sa surprise vis-à-vis de cette démission.

« Il a ses raisons. J’ai pris bonne note qu’il organisera un congrès extraordinaire entre décembre et mars 2016. Nous allons voir ce qui pourra arriver entre temps. Mais la surprise est totale », ajoute-t-il.

Si on annonce dans la foulée les candidats pour succéder Sepp Blatter, l’homme fort du football africain balaie du revers de la main sa candidature prochaine.

« Non. J’ai été candidat en 2002, je n’ai pas été élu. Mon âge ne me permet plus de briguer [la présidence de la Fifa]. J’ai 69 ans, Blatter a 10 ans de plus que moi. Je ne peux pas me permettre d’être candidat. »

Le Camerounais a souhaité une restructuration de la FIFA, comme l’a dit le président démissionnaire : « Qui peut accepter qu’il y ait la corruption quelque part ? Comme l’a souligné le président de la Fifa, il va falloir refaire une Fifa qui soit acceptée par tout le monde. »

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. karim-alger

    Hayatou sera derrière les barreaux d’ici quelques mois.

Comments are closed.