France Roland Garros : Serena Williams vit « dangereusement »

serena williams

Serena Williams s’est qualifiée ce lundi pour son 40e quarts de finale en Grand Chelem à Roland Garros. Une qualification aux dépens de sa compatriote Sloane Stephens qui ne fut toutefois pas aisée.

« J’ai commencé très lentement, j’étais pourtant échauffée, j’étais prête. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé », explique la n°1 mondiale dont l’état d’esprit depuis trois sorties sur la terre battue de Roland Garros est loin d’être rassurante. « C’est vrai, admet-elle dépitée. Je crois que je vis un peu dangereusement. Je n’aime pas ça pourtant, être sur le fil. Je ne suis pas très contente de ma performance pour l’instant. C’est très bien d’avoir deux matches difficiles, mais trois, c’est quasiment à la limite d’une joueuse non professionnelle pour moi. »

Pour retrouver le dernier carré, Serena Williams croisera la raquette contre l’Italienne Sara Errani. Une empoignade qui selon elle ne sera pas de tout repos « Ma prochaine adversaire va être difficile. Ça va être un match très tendu, qui va durer », estime l’Américaine. « Il va falloir que je sois prête parce que la dernière fois, c’est passé d’un cheveu et je peux vous dire que le match a duré très longtemps. »

Leur dernier et unique match à ce jour aux Internationaux de France remonte en 2013 lors d’une demi-finale remportée par Serena Williams.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS