Football Fifa-Jack Warner: L’homme dont les révélations enverront Blatter en prison

jack warner nvo

Quelques mots de cet homme et Sepp Blatter pourrait se retrouver en prison. L’homme en question est Jack Warner. Ancien vice-président de l’instance dirigeante du foot mondial, celui qui est recherché par Interpol dans l’affaire de corruption à la Fifa dit détenir des documents qui prouvent que la Fédération internationale de football s’est impliquée dans les élections législatives organisées par son pays, Trinidad et Tobago, en 2010.

« J’ai compilé une série de documents qui montre un lien entre la Fifa, son financement et le Congrès national uni (United National Congress (UPC) », a affirmé M. Warner dans un spot de cinq minutes diffusé par la chaîne de télévision TV6.

L’ancien haut responsable de la Fifa va plus loin et pointe du doigt Sepp Blatter, président démissionnaire de l’institution. Il indique que les documents qu’il a en sa possession contiennent les preuves des transactions internationales au sein de la Fifa, incluant M. Blatter. Et d’ajouter que « ces documents, dont des chèques et des déclarations corroborées, ont été confiés à différentes personnes sûres ».

Jack Warner promet, dans les prochains jours, un tsunami de révélations très compromettantes pour les dirigeants de la Fifa. Une mauvaise nouvelle  pour Sepp Blatter qui fait l’objet d’une enquête poussée du FBI dans ces affaires de corruption.

Jack Warner est inculpé par la Justice américaine pour paiements illégaux, corruption, racket et blanchiment d’argent. L’homme politique trinidadien figure actuellement dans les petits papiers d’Interpol et plus précisément dans les personnes les plus recherchées par cette organisation.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com