Afrique Adebayor, ses méthodes, CAN 2017: Tom Saintfiet pose ses premières bases au Togo

11269379_1442409616061479_1790849537_n

Tom Saintfiet déjà dans son élément. Nommé sélectionneur du Togo il y a trois semaines, le technicien belge a débuté sa tâche depuis lundi dans la perspective du début des éliminatoires de la CAN 2017. Pour la première fois, l’ancien coach de l’Ethiopie notamment était devant la presse ce vendredi.

Des absences d’Emmanuel Adebayor, Kossi Agassa et Floyd Ayité aux séances d’entrainement à ses ambitions avec le Togo en passant par ses deux premiers matchs, Saintfiet dit tout. Morceaux choisis pour vous.

Sa méthode de travail et ses ambitions

« Je suis très heureux d’être là et la raison pour laquelle j’ai accepté le challenge, c’est les qualités du pays. Je suis ambitieux comme entraineur et donc l’objectif est de qualifier les Eperviers pour la CAN et quand on y sera, faire comme la Zambie ou le Burkina Faso. J’ai beaucoup d’expérience en Afrique mais c’est la première fois que je vais entrainé un pays avec autant de qualités que le Togo. Il y a de très bons joueurs déjà sur place mais je compte renouveler également l’effectif en faisant venir de nouveaux. J’ai un grand répertoire avec beaucoup de noms. Je suis là, je vais travailler avec tout le monde et j’espère que les compétition locales vont être lancées pour voir aussi ceux qui jouent ici »

« Pour moi, la discipline est très importante dans la vie. Et c’est ce que j’essaye déjà d’imprégner à l’équipe. La discipline est aussi bien importante pour les joueurs, le staff, etc. La discipline c’est tout pour moi. Tous les joueurs doivent être fiers d’être sélectionnés et accepter se plier aux règles. Je voudrais que chaque joueur sache que c’est spécial d’être sélectionné pour son pays. Et pour le moment je suis très heureux avec la discipline du groupe, ceux qui sont là commencent par comprendre le discours »

« Sur le terrain, ma philosophie est encore basée sur la discipline. Chaque joueur doit être dans la tactique, comprendre le système. Le problème que j’ai décelé dans l’équipe du Togo c’est la finition. Un match de football c’est marquer au moins un but de plus que l’adversaire. Et on va travailler pour ça ».

Adebayor, Agassa, Floyd Ayité

« Je voudrais faire savoir que je n’ai aucun problème avec quelconque joueur. Déjà je ne connais pas encore tout le monde donc je ne peux pas commencer par savoir qui est qui ou qui fait quoi. Depuis qu’on a débuté le regroupement dimanche, je suis content d’avoir ceux qui sont là. Adebayor, je l’ai vu mercredi et ce matin (vendredi) mais il n’est pas à l’hôtel. C’est le cas d’Agassa et Floyd Ayité. C’est des joueurs importants pour l’équipe mais je ne peux pas travailler avec eux quand ils sont pas dans le groupe. Ils doivent avoir la même discipline que les autres »

Ghana – Togo et Togo – Libéria

« On vient de faire une semaine de travail. C’est bien d’avoir ce match contre le Ghana pour pouvoir tester un peu ce qu’on a fait donc après on va rentrer dans la préparation du match contre le Libéria. On est entrain de créer un groupe qui va pouvoir jouer ensemble ».

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Pourvu que le nouvel entraîneur ait les mains libres pour amener la vraie discipline dans cette équipe. Les mains noires dans l’ombre joueront leur sale rôle pour des intérêts sordides et feront tout pour saboter le programme des Eperviers pendant les éliminatoires de la CAN à venir. Aoh pourquoi toujours nous !!!???? Monsieur Sainfiet courage car cela n’a pas été facile pour vos prédécesseurs. Que Dieu soit avec les dirigeants de la FTF.

Comments are closed.