Afrique Scandale FIFA: L’Egypte aussi impliquée ?

egypfoot

Les révélations se poursuivent sur les différentes manoeuvres à la FIFA (Fédération internationale de football association). Après l’Afrique du Sud et le Maroc, c’est au tour de l’Egypte d’être citée dans les déballages sur l’attribution de la Coupe du monde 2010.

Candidat tout comme le royaume chérifien et la nation arc-en-ciel, l’Egypte est aujourd’hui liée au scandale de corruption. L’ex-ministre des Sports égyptien Aley Eddine Helal a en effet assuré au groupe audiovisuel ONTV que Jack Warner, ex-dirigeant de la Fédération internationale de football (Fifa), avait réclamé – en vain – 7 millions de dollars à l’Egypte.

« Jack Warner a demandé 7 millions de dollars avant le vote (en 2004, Ndlr), raconte l’ex-ministre. Le président de la Fédération égyptienne (EFA) El Dahshori Harb a rencontré ce dirigeant de la Fifa aux Emirats arabes unis puis il m’a informé qu’il (Warner) voulait un pot-de-vin de 7 millions ». Helal ajoute : « J’ai dit au président de l’EFA que l’Egypte ne pouvait pas être complice d’un tel crime !, a expliqué Aley Eddine Helal.

Jack Warner, ancien responsable de la FIFA et ancien président de la CONCACAF est aujourd’hui au coeur de nombreux scandales de corruption liés à l’instance mondiale.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com