Amerique du Nord FIFA : Le processus de l’attribution du Mondial 2026 suspendu

mondial

Le processus administratif pour l’attribution de la Coupe du Monde 2026 est suspendu. L’annonce est faite ce mercredi par la FIFA dans un communiqué. Selon toujours la communication, les décisions concernant l’édition 2026 seront prises au cours d’un prochain comité exécution.

« Ça ne me surprend pas, c’est normal», a aussitôt réagi Michel Platini, président de l’UEFA, lors de la conférence de presse à Paris, à un an de l’Euro-2016 en France.

L’instance du football mondial est confrontée par une tempête judiciaire et des soupçons de corruption.

« Il y avait un processus pour faire le vote en 2017, mais il n’y a pas de leadership à la FIFA. Donc c’est bien.» La désignation du pays hôte du Mondial-2026 devait intervenir lors d’un congrès de la FIFA en 2017 à Kuala Lumpur, avait annoncé en mars Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fédération internationale.

En rappel,  la justice américaine a arrêté en mai dernier 14 responsables et partenaires de la FIFA, suite à un scandale de corruption, qui remonte en 1990.

Accusé également dans ces histoires, le président Sepp Blatter a rendu son tablier après avoir été réélu pour son cinquième mandat.

Des enquêtes sont toujours en cours concernant l’attribution  à la Russie et au Qatar des Coupe du Mondes 2018 et 2022 : «S’il existe des preuves que le Qatar et la Russie ont obtenu (la Coupe du monde) grâce seulement aux pots-de-vin, alors elle pourrait leur être retirée», a expliqué dimanche Domenico Scala, président du Comité d’audit de la FIFA dans un entretien à l’hebdomadaire suisse Sonntagszeitung. «Ces preuves n’ont pas été fournies» , a-t-il précisé.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com