Afrique Mondial U20 : Le Mali éliminé en demi, l’analyse du match des deux coaches

fanyeri diarra

Le Mali ne disputera pas la finale de la Coupe du Monde U20 qui se déroule en Nouvelle-Zélande. Les Aiglons sont sortis de la compétition, après avoir été défaits (1-2) par la Serbie lors de la demi-finale de la compétition. Ils joueront néanmoins la petite finale contre le Sénégal, aussi battu par le Brésil, au même stade de la compétition.

Le sélectionneur de la sélection africaine a indiqué à nos confrères du site de la FIFA, que ses poulains ont fait un début timide lors de la rencontre : « Nous n’avons pas bien débuté mais lorsque nous avons égalisé, j’ai pensé que cela allait faire pencher la balance de notre côté. Après notre but, nous avons vraiment bien joué. Jusqu’à la fin, nous avons cru en nos forces et en nos chances de gagner. Mais mes joueurs manquent d’expérience et c’est ce qui explique notre défaite au final. Ils ont fait preuve de beaucoup de courage aujourd’hui et j’espère vraiment qu’ils décrocheront la troisième place. Nous allons tout faire pour y parvenir, pour notre équipe et pour notre peuple. Au pays, tout le monde est très heureux de notre parcours dans ce tournoi, surtout parce que nous y avons connu un succès inattendu » a laissé entendre Fanyeri Diarra

Son alter ego de la Serbie a jeté des fleurs aux africains : « Avant de parler de notre performance, je voudrais féliciter le Mali pour le superbe football proposé et lui souhaiter bonne chance pour un futur qui s’annonce, j’en suis sûr, radieux. Cette équipe m’a réellement impressionné. De notre côté, je suis fier de ce que nous avons accompli. Cela signifie énormément pour notre pays, qui est toujours en reconstruction après plusieurs années difficiles. À chaque match, nous avons imposé notre propre style et mis beaucoup de cœur à l’ouvrage. Le Mali a eu la possession du ballon aujourd’hui, mais nous avons bien défendu et nous nous sommes battus tous ensemble. Nous nous sommes également créés plus d’occasions que notre adversaire. Nous n’avons pas toujours joué de la façon dont nous le voulions, mais cela est plus un problème d’ordre physique puisqu’il s’agissait de nos troisièmes prolongations consécutives. Lorsque nous avons battu les Maliens en phase de groupes, la physionomie du match était semblable mais nous étions en meilleure forme. Nous savions quels problèmes ils allaient nous poser aujourd’hui, mais nous n’avons pas pu les résoudre aussi bien et avons connu quelques difficultés face à leur force physique et leur énergie. Nous devons faire des progrès dans cet aspect-là. Mais mes garçons s’en tirent admirablement et ils sont en train d’écrire l’histoire, pour leur équipe, pour eux-mêmes et pour leur pays » a dit Veljko Paunovic.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com