Canada Mondial Féminin: Marie-Laure Délie « redoute » l’Allemagne mais…

marie-laure delie

Marie-Laure Délie a été le fer de lance de l’attaque de l’équipe de France ce dimanche lors de son match des huitièmes de finale. L’attaquante des Bleues a ouvert -à la 4e minute du jeu- puis clôturé le scoring des Bleues- à la 48e minute- lors de leur victoire, 3-0, contre la Corée du Sud. Thomis marquant le deuxième but de la rencontre à la 8e minute.

Troisième au classement des nations de la FIFA, la France affrontera en quart de finale l’Allemagne, première de ce classement. « Ça va être un gros match, il va falloir bien récupérer et être à 100% pour essayer de les battre », a commenté Marie-Laure Délie, auteure de trois buts en deux matchs dans ce mondial.

C’est donc à un duel au sommet que le public de Montréal assistera ce vendredi. Mais à la différence de la France qui a montré quelques signes de fébrilité dans son parcours, notamment contre la Colombie, l’Allemagne est un rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage avec entre autres faits sa large victoire contre la Côte d’Ivoire en poule (10-0).

« On la redoute, forcément, c’est un favori au titre », admet l’attaquante du PSG, dans un entretien avec L’Equipe, avant toutefois de souligner que « Nous aussi, on est favoris.» Et ce même si la vitrine allemande est bien garnie comparativement à celle des Bleues. « (…) on n’a rien gagné. Elles, elles ont gagné beaucoup de choses. À nous de montrer qu’on peut prétendre à ce titre-là », ajoute l’internationale française aux origines ivoirienne.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS