Foot Europe Monaco : Farès Bahlouli mis en confiance

bahlouli

Farès Bahlouli, le jeune milieu offensif de l’Olympique Lyonnais rejoint la principauté pour les 5 prochaines années. L’officialisation du transfert est intervenue ce mardi au stade Louis II. Montant de la transaction, environ 3 millions d’euros.

Le Franco-lyonnais n’avait pas eu suffisamment de temps avec le staff technique dirigé par Hubert Fournier. Pour les dirigeants de Monaco, Lyon va regretter le départ du jeune joueur de 20 ans.

« Il était au-dessus des autres dans toutes les catégories d’âges, s’est souvenu le recruteur du centre de formation Gérard Bonneau qui répondait à Eurosport. Physiquement, il a eu des hauts et des bas. Il est chez lui à Lyon, il n’a pas connu autre chose. C’est super pour lui, mais peut-être négatif pour le club au final. On a toujours besoin de se réinventer. Cela peut-être un bon choix car ils (Monaco) font confiance au jeune. Et aujourd’hui, il a besoin de jouer. (…) Techniquement, il est au niveau, mais pas physiologiquement. » Mais si le départ de Bahlouli a autant surpris, ce n’est pas seulement à cause de son talent. En 2013 déjà, l’OL avait dit « oui » à Monaco pour Anthony Martial, une pépite aussi prometteuse que le néo-Monégasque…

« Dans la génération 1995, il y avait Martial et lui au-dessus du lot. Mais tout le monde va à son rythme. Anthony est parti à Monaco pour des raisons économiques (le transfert avait coûté 5 M€), ce qui n’est pas le cas de Farès. Il a maintenant besoin d’un déclic. Mais vous verrez à 23-24 ans, on va parler de lui comme Anthony Martial, ce sont de gros joueurs. Il n’y en a pas dans tous les clubs des joueurs comme ça », a glissé le recruteur, pas loin de dénoncer l’erreur de l’OL.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com