Basket-Ball NBA : Byron Scott veut oser un pari avec Kobe Bryant

byron scott_kobe bryant

On en sait davantage sur le rôle de Kobe Bryant cette saison avec Los Angeles Lakers. Dans sa dernière année de contrat avec la franchise californienne, l’arrière quintuple champion NBA avait, selon une indiscrétion du préparateur physique de l’équipe, indiqué qu’il pouvait se coltiner le poste 3. Mais dans un entretien avec NBA.com, le coach des Lakers, Byron Scott, explique qu’il ne se limiterait pas à utiliser son vétéran que comme ailier.

« Ce que nous avons essayé de faire via la draft et la free agency c’était d’être un peu plus polyvalents. D’Angelo Russell, Jordan Clarkson et Lou Williams sont polyvalents. Kobe peut jouer lui aussi 1, 2 ou 3. Je n’ai aucun doute là-dessus. Il y a certains matchs, contre certaines équipes où il jouera probablement au poste 4 », déclare Byron Scott, confiant sur la capacité de son capitaine à pouvoir assumer cette polyvalence annoncée. « Avec sa ténacité et sa manière de défendre, quand il est concentré, si je dis « Kobe, tu le prends » il va prendre ça comme un challenge. Vous savez comment il est. Il va se battre. »

Déjà le défi du poste 3 était osé pour l’arrière de 37 ans qui est au crépuscule de sa carrière. Et, même si l’on ne doute pas de son mental de compétiteur, en ajouté celui d’ailier-fort avec les gabaries qu’il y a en face (LaMarcus Aldridge, Blake Griffin, Markieff Morris, DeMarcus Cousins, Serge Ibaka, Zach Randolph…), en plus du fait que le Black Mamba est sur deux saisons pourries par des blessures, il y a une inquiétude légitime qui fait surface. « Si nous pouvons le mettre dans les angles poste haut ou dans le périmètre, il sera plus efficace», théorise l’entraîneur « Je ne pense pas qu’il ait besoin d’utiliser tout l’espace du terrain. Si nous pouvons lui éviter ça, cela économisera ses jambes le plus possible. »

Cette mayonnaise annoncée va-t-elle permettre aux Lakers de revenir dans le positif ? Le mérite de Byron Scott serait de chercher des solutions. Mais, attention tout de même à ne précipiter la fin de Kobe Bryant qui mérite mieux qu’une sortie par la petite porte à titre personnel.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS