Afrique Gabon: Human Rights Foundation s’en prend à Messi

Messi gabon argent

La visite effectuée par Lionel Messi au Gabon n’a pas fini de faire parler de lui. Cette fois c’est Human Rights Foundation, fondation des droits de l’Homme, qui s’en prend à la star argentine du FC Barcelone deux semaines après son bref voyage au pays d’Omar Bongo. « En offrant ses services pour promouvoir les relations publiques de la famille Bongo, Lionel Messi a sérieusement écorné le crédit de sa propre fondation. D’un côté, Messi prétend soutenir les droits des enfants, et endosse même le rôle d’ambassadeur à l’UNICEF pour promouvoir l’éducation des jeunes, mais de l’autre, il a apporté son soutien à un régime corrompu qui refuse d’enquêter sur le meurtre rituel d’enfants au Gabon », a déploré cette fondation dans un communiqué.

« Le voyage de Messi fait partie d’une grande opération de promotion orchestrée par la famille Bongo autour de la Coupe d’Afrique des Nations que le pays organisera en 2017 à grands frais, alors que la famille Bongo a laissé 20% de la population vivre avec moins de 2 euros par jour », a-t-elle ajouté, alors qu’une polémique est née de l’information selon laquelle le chef de l’Etat gabonais aurait versé 3,5 millions d’euros à Messi en contrepartie de sa venue.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Désolé,
    Je voudrais que cette organisation nous informe sur le nombre d’enfants tués lors de l’évasion de la Libye. Quelles sont les engagements pris par cette organisation pour ce faire?
    A chaque fois qu’un gouvernement africain travaille à promouvoir à l’intérêt de l’Afrique, si cela ne va pas dans l’orientation et le positionnement de certaines grandes puissances, alors on va traiter ce pays de tous les maux.
    Tout dernièrement, effarés nous avons appris la mort dans un crash d’avion des membres de la famille Ben Laden. Attendez s’il vous plait, c’était en Angleterre.

    Désolé,
    le relais de cette information par ce site, je le trouve un peu mal inspiré. C’est vrai, le rôle du journaliste est de porter l’information, mais pour moi, n’en déplaise aux membres de cette organisation qui a accusé, ce site ne devrait pas être transformé en propagande politique.

Comments are closed.