Afrique Burkina Faso : Le Président de la Fédération de Cyclisme Ouangraoua répond à ses détracteurs

ouangraoua

Accusé par certains clubs, voire certains supporters, le président de la Fédération Burkinabè de Cyclisme, Alassane D. Ouangraoua s’est longuement défendu lors d’une interview à nos confrères de Ofaso.net.

Porté à la tête de l’instance depuis plusieurs années, le président de la FBC s’est basé sur les résultats enregistrés au cours de son mandat pour répondre à ses détracteurs : «Est-ce que ces gens-là ont le bagage nécessaire pour conduire la Fédération ? Seront-ils à mesure de maintenir le niveau du Burkina Faso ? Je me pose ces questions. A ce jour, faites l’inventaire et tirez les conclusions. Quelle est la fédération qui a pu ramener plus de cinq maillots jaunes ? Bangba a eu le maillot jaune du Tour du Faso, tout comme Aziz (Aziz Nikiéma), Rasmané Ouédraogo. Aziz Nikiéma, Rasmané Ouédraogo et Hamidou Yaméogo ont aussi remporté le Tour de la CEDEAO. Noufou Minoungou a remporté trois fois le maillot jaune du Tour du Togo. Hamidou Yaméogo et Bangba Zidwenba l’ont remporté, tout comme Harouna. Nous venons de remporter le Tour du Bénin pour la première fois. Oumarou Minoungou a remporté le Tour du Cameroun. Qu’est-ce que vous voulez ? » a-t-il dit avant de comparer le travail fourni par les autres fédérations et celle qu’il dirige.

« Si ce sont les résultats, nous les avons ! Nous disons que si nous devons partir de cette manière, ou sur l’exigence de ces supporters, nous mettrons en péril l’existence du cyclisme. Ce n’est pas comme ça qu’on arrivera à gérer nos structures. Sinon, ce n’est pas la peine de les mettre en place. Quand on s’est rencontré, j’avais dit de faire beaucoup attention et de réfléchir avant d’agir. En tout cas, la Fédération burkinabè de cyclisme va organiser le conseil de gestion et va convier tout le monde. Le Conseil de gestion va regrouper l’ensemble des clubs et des ligues. Nous allons poser tous les problèmes. Si le Conseil de gestion demande de continuer le mandat, nous allons le continuer. S’il dit que notre bilan n’est pas positif, je ne ferai pas d’opposition. Mais, je ne vais pas céder à des manifestations. Est-ce que ce genre de manifestations fait honneur au cyclisme burkinabè, je dis non ! »

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com