Angleterre Sebastian Coe élu président de l’IAAF, un camerounais à la vice-présidence

sebastian coe_president iaaf

L’IAAF a porté son choix sur Sebastian Coe. Le Britannique a été élu Président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), ce matin à Pékin.

Candidat à la présidence de l’IAAF, au même titre que l’Ukrainien Sergueï Bukbka, à la succession du Sénégalais Lamine Diack -en poste depuis 1999-, Sebastian Coe a été élu par le congrès avec 115 voix contre 92.

Double champion olympique du 1500 m et huit fois recordman du monde – aux 800 m, 1 000 m, 1 500 m, Mile et du relais 4 × 800 m- Sebastian Coe, anobli en 2002 (ndlr, il devient Lord Coe de Ranmore), avait piloté le dossier de Londres pour les Jeux Olympiques 2012 dont il fut le président du comité d’organisation. «Je ne veux pas prendre le pouvoir, mais partager le pouvoir. Je m’offre humblement à servir notre sport. Si vous m’accordez le privilège de conduire l’IAAF, ce sera un voyage que nous ferons ensemble», déclarait-il dans son discours avant l’élection qui le permet de devenir le 6e président de l’IAAF. Lord Coe de Ranmore a aussi fait la promesse de donner durant son mandant 100 000 dollars à chaque fédération affiliée à l’IAAF.

Le nouveau Président de l’IAAF prendra officiellement fonction, avec l’ensemble de son bureau, le 31 août au terme des Mondiaux de Pékin (22 au 30 août). Sergueï Bubka ne sera pas en marge de l’exécutif de l’instance puisqu’il a été largement élu vice-président avec 187 voix. Le Qatari Dahlan Al Hamad, président de la Confédération d’Asie, est élu 2e vice-président avec 159 voix. Avec 115 voix, le Camerounais Hamad Kalkala Malboun, président le la Confédération africaine (CAA), est le 3e vice-président et le Cubain Alberto Juantorena 4e vice-président avec 111 voix. José Maria Odriozola, président de la Fédération espagnole, a été désigné trésorier.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS