Athlétisme Mondiaux d’Athlétisme: Farah « Les Kényans ont rendu la course vraiment plus dure pour moi »

farah nvo nvo

Mo Farah a fait fort ce samedi en remportant le 10 000 m du championnat du monde d’athlétisme. Confronté aux accusations de dopage touchant son entraîneur Alberto Salazar, le Britannique d’origine somalienne a réagi après sa victoire.

« Mo Farah, vainqueur du 10 000m: «C’était un championnat incroyable, ce n’est pas souvent que tu as trois gars du même pays (le Kenya) qui se sacrifient les uns les autres pour avoir une médaille, qui travaillent comme une équipe. En général, on a ce genre de technique sur un kilomètre seulement, mais là ils l’ont fait toute la course. Je n’avais jamais couru en 27′ dans un grand championnat dans ma carrière, en plus dans ces conditions, avec le vent et l’humidité. Les Kenyans ont tenté quelque chose de différent, ils ont rendu la course vraiment plus dure pour moi. C’était proche mais pas assez proche encore », a-t-il confié en analysant la course avant de revenir aux accusations dont lui et son coach ont été victimes.

« Cette victoire veut dire beaucoup pour moi, les dernières semaines n’ont pas été faciles, mais j’ai décidé de contrôler ce que je pouvais contrôler, à commencer par mes séances d’entraînement. J’ai laissé ma course parler pour moi. J’aurais aimé partager cette victoire avec ma famille, mais malheureusement elle n’a pas pu être là. Je n’avais pas davantage de pression que d’habitude, de toute manière, je n’aurais jamais autant de pression que pour les Jeux de Londres, où toute une nation m’attendait. Quelqu’un de mon profil, qui est un modèle pour les jeunes, doit accepter d’être de temps à autres sous les projecteurs ».

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com