Afrique du Sud Mondiaux de Pekin (100 m F): Okagbare, Ahouré, pas moins de quatre africaines en demies

blessing okagbare

Les séries du 100 m féminin aux Mondiaux d’Athlétisme de Pékin se sont courues ce dimanche, dans le Nid d’Oiseau. Quatre sprinteuses africaines à savoir, la Nigériane Blessing Okagbare, les Ivoiriennes Mureille Ahouré et Marie-Josée Ta Lou puis la Sud-africaine Carina Horn ont composté leur ticket pour les demi-finales.

Première africaine dans le starting-block, Blessign Okagbare a remporté sa série (série n°2) avec un chrono de 11 sec 07/100e devant Natasha Morrison de la Jamaïque (11 sec 08/100e) et la Kazakhe Vitoriya Zyabkina (11 sec 27/100e).

Vice-championne du monde en titre, l’ivoirienne Murielle Ahouré se contente de la 3e place qualificative de la troisième série. Avec un chrono de 11 sec 10/100e, elle a été devancée par la Trinidadienne Michelle-Lee Ahye (10.98) et la Bulgare Ivet Lalova-Collio (11.09).

Sa compatriote Marie-Josée Talou, a fini dans les pas de la championne du monde en titre, Shelly-An, Fraser-Pryce (10.88) avec un temps de 10.95. La Sud-africaine Carina Horn se classe 3e de cette quatrième série en 11.08.

Deux autres africaines seront dans le starting-block pour les demies mais défendront les couleurs de la Norvège et de la Suisse. Il s’agit d’Ezinne Okparaebo, d’origine nigériane et de la Congolo-suisse Mujinga Kambundji. Kambudji a terminé 2e de sa série en 11.17 (record suisse) derrière Kelly-Ann Baptiste (11.13) mais devant la Jamaïcaine Sheron Simpson (11.22). Okparaebo pour sa part se hisse en demies à la faveur du temps.  Elle a été repêchée en terminant 4e dans la série d’Ahouré en 11.12.

Les séries des demi-finales du 100 m féminin de ces Mondiaux d’athlétisme de Bejin 2015 auront lieu ce lundi à partir de 11h 40 (GMT). La finale se disputera le même jour à 13h 35 (GMT).

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS