Autres Sports [exclu] Luc Abalo, international français: « Le hand africain est sur la bonne voie »

lucab

En pleine préparation de la saison 2015-2016 avec le PSG, l’ailier franco-togolais Luc Abalo a accordé un entretien exclusif à AfricaTopSports. Interview.

Luc tout d’abord, comment vous sentez-vous ?
Je me sens bien. Nous sommes encore en phase de préparation de la saison, on a donc beaucoup d’entraînements. On travaille avec un nouveau coach, et le groupe est intéressant, cela augure une bonne saison.

Quels objectifs sont les objectifs cette saison ? Vu l’effectif, la Champions League est-elle la priorité ?
L’équipe a été construite pour remporter la Champion’s League, donc oui, c’est l’objectif, mais il faudra faire attention en championnat. Si sur le papier,on a l’équipe la plus forte, le championnat sera long et il n’est pas gagné d’avance… Beaucoup d’équipes ont un effectif solide, il faudra faire attention. Montpellier, Chambéry, Dunkerque, même Nantes et Saint-Raphaël sont de bonnes équipes avec du caractère, et elles feront tout pour nous faire tomber. On a tout pour bien jouer, mais ce championnat est difficile. A nous de le rendre plus facile.

On a beaucoup parlé de l’arrivée de Nikola Karabatic. Outre son impact au PSG, pourrait-elle avoir un apport positif pour l’équipe de France ?
C’est vrai que cela renforcera les automatismes. On va se connaître encore mieux en jouant ensemble tout au long de la saison. C’est une bonne chose pour le club d’avoir le joueur en forme du moment. On sait qu’il réalisera de superbes prestations, c’est le meilleur à son poste. Ce transfert fera du bien à tout le monde.

Quand on voit les performances des équipes de jeunes, l’équipe de France a de beaux jours devant elle, de quel œil voyez-vous ça ?
C’est une superbe nouvelle. Les jeunes prouvent qu’ils ont un très bon niveau, et c’est prometteur pour la suite. Attention tout de même à ne pas prendre la grosse tête, car cela ne veut encore rien dire. Pendant longtemps, les Danois remportaient tout en jeune, mais ne confirmaient pas ensuite. Il ne faut pas se contenter de ça, rien n’est acquis encore.

11226581_10207465767990433_2632707057727550475_o

Luc Abalo, lors de l’entretien avec notre collaborateur.

« A l’Euro pour gagner »

Dans moins d’un an, les Jeux olympiques commencent à Rio, en tant que double tenant du titre, c’est déjà dans votre tête ?
Pas du tout, il faut prendre les compétitions les unes après les autres. On a encore pas mal d’échéances avant Rio avec des objectifs à remplir. Il y aura notamment l’Euro cet hiver, où on ira pour gagner, on verra après.

Vous êtes les ultra-favoris, est-ce une pression supplémentaire ?
C’est bien d’être les favoris, on est habitué à ce statut donc pas de pressions supplémentaires. On a des chances de gagner ce titre, c’est à nous de travailler dur pour prouver notre statut.

Vous êtes d’origine togolaise, que pensez-vous du handball africain ?
Il est sur la bonne voie. Il veut progresser et c’est déjà un bon début. Des passionnés font des efforts et cela payera. Ils ont de l’ambition et les résultats futurs passent par là. Bien sûr, il y a du travail à faire, mais les gens donnent beaucoup pour le développement du hand en Afrique. Ils sont encore loin du très haut niveau mondial, mais j’ai espoir. Il faut continuer comme ça et ils pourront y arriver.

Avez-vous des projets futurs pour développer le handball en Afrique et plus particulièrement au Togo ?
Je me suis déjà impliqué à plusieurs reprises, au Togo, au Gabon… Pour moi, c’est difficile actuellement, car j’ai un rôle à remplir sur le terrain. Je réponds surtout à des demandes. Je dois également préparer mon après-carrière et j’ai déjà des projets pour ma vie personnelle. Pour le moment, je préfère attendre pour réaliser et réussir quelque chose à 100% plutôt que de faire les choses à moitié.