Autres Sports Togo: fédération et athlète cherchent financement pour les Jeux d’Hiver 2018

amivi

Le Togo prépare les Jeux d’hiver 2018 à Pyeongchang en Corée sud.  Mais à 3 ans des prochaines olympiades, l’heure est à la préparation pour son athlète Mathilde Petitjean.

« Le Centre national d’entrainement Pierre Harvey de Québec est prêt à organiser ma préparation olympique et je ne veux pas laisser passer ma chance » a confié Petitjean à Nordicmag. Cependant, cette préparation nécessite d’importants moyens financiers. Elle a notamment besoin de 12 000 euros. Une somme qu’elle espère réunir via un financement participatif. « Mon projet sportif dépendra de la réussite de mon projet financier sachant que toutes les prestations sur place sont à la carte (stages de préparation hors site / compétitions au Canada et USA)« , ajoute -elle.

Du coup, Petitjean et la FTSG (fédération togolaise des sports de glisse) ont lancé un appel à la générosité de tous. « Nous invitons tout les fans du Togo à aider Mathilde pour ses préparatifs au Canada. Ensemble, nous écrirons ainsi l´histoire du ski africain« , a indiqué Hyacinthe Edorh, le vice président de la Fédération togolaise des sport de glisse.

Dans un pays où il ne neige pas, la participation de Mathilde Amivi Petitjean en 2014 aux Jeux de Sotchi a provoqué un véritable engouement au Togo. Porte-drapeau de la délégation togolaise, elle est également devenue la première africaine en ski de fond.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com