Afrique Côte d’Ivoire: La FIFA au secours de Sidy Diallo

fiflogo (Copier)

A l’image de plusieurs pays africains, la FIF (Fédération ivoirienne de football) n’échappe pas à la crise. Son président Sidy Diallo est la cible de certains responsables de clubs de Côte d’Ivoire. mais il peut compter sur la FIFA (Fédération internationale de football association).

Dans un courrier adressé à la FIF, Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA indique que « les mandats en cours de l’équipe dirigeante actuelle de la FIF sont légitimes« . Et pourtant, cela fait déjà quelques mois déjà que l’instance locale devait tenir une nouvelle assemblée élective. C’est ce qui a poussé quatre candidats à la présidence de la FIF à saisir la justice. Selon Eric Monnet, Eugène Diomandé et Koné Cheick Oumar, le dirigeant actuel est en situation « d’illégalité » puisque l’article 42 du règlement de la FIF stipule à son alinéa 2 que « l’élection du président a obligatoirement lieu au plus tard le 30 juin suivant la fin de la 4e année civile de son mandat. »

La décision du Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau est attendue ce mercredi.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com