Namibie Mondial 2015 de rugby : La Namibie héroïque face aux Blacks

4770794_3_60bc_le-neo-zelandais-nehe-milner-skudder-a-i_f8cb3a2c8b9bc8ac161401604d69f8ca

Détenteur du triste record de la plus grosse raclée enregistrée en Coupe du monde (NDLR : 142-0 en 2003 face à l’Australie), la Namibie se présentait en victime idéale face à l’armée All-Blacks jeudi soir au Stade olympique de Londres. S’ils n’ont pas connu à nouveau une telle déroute, ils sont quand même repartis avec le sac plein de neuf essais.

Pour leur deuxième match dans la Coupe du monde, les All Blacks ont certes facilement battu la modeste Namibie (58-14) mais la rencontre n’a pas tourné à la correction pour la modeste formation africaine. Car Au Stade olympique de Londres, les spectateurs ont bondi de leurs gradins pour fêter l’unique essai namibien du match. L’essai de Johan Deysel, à la 50e minute de jeu, n’aura bien sûr pas changé le cours du match. Mais il aura récompensé les efforts de la Namibie face à la Nouvelle-Zélande, championne du monde en titre.

Les Namibiens pourront déjà se satisfaire d’avoir fait mieux qu’il y a douze ans en inscrivant trois points dès le quart d’heure de jeu par le joueur de Bourg-en-Bresse Theuns Kotze. Et même six à la mi temps (34-6). En marquant même un essai les coéquipiers de « la machine à plaquer » des Saracens Jacques Burger ont fait taire les mauvaises langues qui affirmaient qu’ils n’avaient pas leur place en Angleterre. Ils voulaient donner une belle image du rugby de leur pays, ils y sont parvenus.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com