Afrique Coupe CAF : Le Zamalek ne perd pas espoir

zamalek nvo

Après sa défaite 5-1 face à l’Etoile du Sahel en demi-finale aller de la Coupe de la CAF, le Zamalek est dans l’obligation de puiser dans ses réserves, pour aller chercher son billet pour la qualification en finale. L’entraîneur portugais du Zamalek, Jesualdo Ferreira n’a de pensée que pour le chiffre 4, écrit en grosses lettres sur le tableau noir des vestiaires du champion d’Egypte 2015. C’est le chiffre fétiche: 4-0, le seul score capable de qualifier les Chevaliers blancs pour la finale de la Coupe de la Confédération.

En Égypte, cette rencontre fait déjà les gros titres et les journaux locaux s’en donnent à cœur joie pour cette rencontre qualifiée par certain de véritable combat. Par un effet de suggestion, joueurs, dirigeants et supporters veulent adhérer à ce pari fou d’une remontée spectaculaire qui permettrait de renverser la vapeur et de chasser le cauchemar de dimanche dernier à Sousse.

« On fera tout ce qui est possible pour gagner contre l’Etoile. Le match aller appartient à l’histoire et on doit jouer sans rien avoir en tête, à part la volonté de gagner et de se qualifier pour la finale. On doit prendre les choses les unes après les autres et croire en nous et en nos chances », clame Jesualdo Ferreira, l’entraîneur du Zamalek.

Pour garder espoir, le Zamalek se remémore ses folles remontées passées. Comme le 6-1 infligé aux Ethiopiens de Mechal Army en 1976 dans la défunte Coupe des vainqueurs de coupes après la défaite 2-0 du quart de finale aller. Ou encore le 3-0 face à la JS Kabylie en Ligue des champions 1984 après le 3-1 encaissé en demi-finale aller.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com