Basket-Ball NBA : Thabo Sefolosha dans le collimateur de la justice

thebo-sefolosha

Thabo Sefolosha a affirmé mercredi avoir été victime de violences policières injustifiées. La saison NBA n’as pas encore repris, du moins dans sa forme officielle, le joueur d’Atlanta, est déjà sous le feu de la rampe. Le ministère public reproche au Suisse d’avoir refusé d’obéir aux injonctions des policiers qui cherchaient à évacuer une scène de crime.

Invité à quitter les environs d’une boîte de nuit de Manhattan, après une rixe impliquant un autre joueur de NBA, l’ailier des Hawks d’Atlanta a donné sa version des faits au troisième jour de son procès. Le Suisse d’origine sud-africaine a réaffirmé avoir été victime de violences policières.

L’incident avait eu lieu au petit matin, le 8 avril, alors que Chris Copeland venait d’être poignardé à la sortie de la même discothèque quelques minutes plus tôt. Un échange aurait suivi. « Il essayait de nous pousser », a affirmé Thabo Sefolosha. « Je lui ai dit: ce n’est pas parce que vous avez un badge que vous pouvez nous parler comme cela », a-t-il dit.

« Je peux te casser la gueule, lui aurait répondu le policier, selon Thabo Sefolosha, qui a avoué lui avoir rétorqué: « Si tu me voyais dans d’autres circonstances, tu ne me parlerais pas comme cela. Tu es un nain ».

C’est à la suite de cet échange que le policier aurait déclenché l’interpellation musclée, et notamment un coup de matraque, synonyme de fracture du péroné et de fin de saison prématurée pour le basketteur. Selon des témoignages de policiers, le Suisse aurait fait preuve d’agressivité verbale et physique.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com