Afrique FIFA : Constant Omari « Que le CIO s’occupe de ses affaires »

constant Omari

Suite aux derniers rebondissements dans le scandale qui secoue la FIFA, le Comité International Olympique par le truchement de son président Thomas Bach a fait une proposition pour une sortie de crise. Le Comité réclame que la FIFA accepte une « ouverture à un candidat extérieur crédible et de haute intégrité» pour restructurer la structure. Une proposition prise par Constant Omari comme une insulte à l’intelligence des  membres de l’instance du football international.

« Nous n’avons pas de leçons à recevoir de ces gens-là. Leur réaction est très déplacée. Quand ils ont connu les mêmes problèmes (suite au scandale sur l’attribution des Jeux d’hiver à Salt Lake City, organisés en 2002), je ne crois pas qu’un seul dirigeant de la FIFA leur ai dit d’aller chercher une personnalité étrangère à leur organisation. Cette demande revient à insulter la famille du football » a indiqué le président de la Fédération Congolaise de Football et aussi membre de la FIFA à nos confrères de L’Equipe.

Le Congolais fait savoir que la FIFA dispose des personnes intelligentes pour faire face à la crise : « Que c’est sous-estimer notre capacité à gérer cette crise en interne. La FIFA dispose de personnes suffisamment outillées intellectuellement pour trouver des solutions. Nous n’avons pas de leçons de morale à recevoir du CIO. Qu’il s’occupe de ses affaires ! La FIFA est en train de gérer la crise en son sein et nous sommes convaincus que la famille du football saura trouver des solutions elle-même. Il y a des gens chez nous qui ont des idées, sont ouverts au changement et disposent d’une capacité d’innovation.»

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com