Afrique Mondial U17: 4 pays africains sur le pont, tous les chiffres du tournoi

chileU17

Les meilleurs joueurs du monde dans la catégorie sont déjà présents au Chili pour participer à la 16ème édition de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Alors que le compte à rebours avant le coup d’envoi de la compétition est bientôt terminé, FIFA.com a compilé quelques statistiques et chiffres étonnants des éditions passées et de celle qui débutera ce samedi 17 octobre.

172 buts ont été inscrits dans la précédente édition du tournoi, Émirats Arabes Unis 2013, ce qui constitue le record dans toute l’histoire de l’épreuve. Ce record a été établi en 52 matches, ce qui représente une moyenne de 3,31 buts par rencontre. Il s’agit de la cinquième meilleure moyenne après celles d’Égypte 1997 et Finlande 2003 (3,66), Pérou 2005 (3,47) et Japon 1993 (3,34).

1708 buts ont été inscrits dans l’histoire du tournoi, le Nigérian Chidera Ezeh ayant eu l’honneur de marquer le 1 700ème lors de la demi-finale d’Émirats Arabes Unis 2003, 10 324 jours exactement après le premier but de l’histoire du tournoi, réussi par le Brésilien Bismarck à RP Chine 1985.

2,34 points par match – trois points pour une victoire, un pour un match nul – est le record détenu par le Nigeria, par ailleurs champion du monde en titre, sur toute l’histoire de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, grâce à 40 victoires, 11 nuls et 5 défaites au total. À ce classement, le Nigeria a comme premier poursuivant le Ghana (2,12 points par rencontre) et le Brésil (2,04).

2000 est l’année de naissance du Malien Mamady Diarra, qui évolue dans son pays pour le club de Yeelen. Il est le premier joueur appelé dans un effectif pour une Coupe du Monde masculine – U-17, U-20 ou senior – né au troisième millénaire.

55 centimètres : c’est la différence de taille entre le plus petit joueur et le plus grand à Chili 2015. Le milieu de terrain guinéen Karim Conte fait exactement 140 centimètres sous la toise, alors que le défenseur néo-zélandais Hunter Ashworth mesure 1m95. À titre de comparaison, seuls 12 joueurs à la dernière édition de la Coupe du Monde senior au Brésil étaient plus grands que le jeune Kiwi.

16 ans, 11 mois et 10 jours : c’est la moyenne d’âge de la sélection du Nigeria pour le tournoi qui débutera le 17 octobre 2015. C’est également la moyenne d’âge la moins élevée sur l’ensemble des équipes engagées à Chili 2015. Emanuel Amuneke espère que ses joueurs parviendront à défendre le titre que leurs compatriotes, alors entraînés par Manu Garba, avaient conquis en 2013. À noter que 12 des 21 Nigérians champions du monde à Émirats Arabes Unis faisaient partie des Flying Eagles qui ont disputé la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015.

6 matches et exactement 543 minutes sans marquer le moindre but : il s’agit de la plus longue série sans trouver le chemin des filets dans l’histoire de l’épreuve. Elle appartient à la Nouvelle-Zélande, qui aura l’occasion d’y mettre un terme au Chili. Les Kiwis ne sont jamais parvenus à faire trembler les filets en 2013 aux Émirats Arabes Unis. Leur dernier but en Coupe du Monde U-17 remonte à la phase de groupes de Mexique 2011 et à une confrontation avec l’Ouzbékistan.

1 équipe, l’Afrique du Sud, fera ses grands débuts dans la Coupe du Monde U-17 au Chili. La Syrie et la Belgique en seront à leur deuxième apparition après avoir connu leur baptême du feu à République de Corée 2007. À l’autre bout du spectre, les États-Unis et le Brésil s’apprêtent à disputer l’épreuve pour la 15ème fois. Ce sont les deux seules nations à n’avoir manqué aucune édition du tournoi.

1298 km à vol d’oiseau est la distance qui sépare l’Estadio La Portada de La Serenaet l’Estadio Chinquihue de Puerto Montt, c’est-à-dire le site le plus au nord et celui le plus au sud de Chili 2015. Pour la première fois dans la Coupe du Monde U-17 depuis Nigeria 2009, huit stades seront utilisés pour l’épreuve. Deux de ces enceintes – l’Estadio Nacional de Santiago et l’Estadio Sausalito de Vina Del Mar – avaient servi pour la Coupe du Monde de la FIFA 1962.

11 joueurs peuvent se targuer d’avoir gagné la Coupe du Monde senior après avoir participé à son équivalent U-17. Toni Kroos, membre de la sélection de l’Allemagne à République de Corée 2007, et son compatriote Mario Götze, présent à Nigeria 2009, sont les derniers à avoir rejoint la liste après le sacre de la Nationalmannschaft à Brésil 2014. Les neuf autres sont le Français Emmanuel Petit, le Brésilien Ronaldinho, les Italiens Gianluigi Buffon, Alessandro Del Piero, Francesco Totti et les Espagnols Iker CasillasCesc FabregasAndres IniestaXavi.

4 Il y aura quatre formations africaines au Chili. le Mali champion d’Afrique, l’Afrique du Sud, la Guinée et le Nigéria tenant du titre mondial.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com