Afrique Algérie: Gourcuff a le soutien des cadres de la sélection

gourcuff algérie nvo

Il a suffi d’une défaite contre la Guinée en amical pour qu’une tension s’instaure au sein de la sélection de football d’Algérie. La victoire contre le Sénégal toujours en amical quelques jours plus tard n’a rien changé. Au contraire, le sélectionneur des Fennecs, Christian Gourcuff, a été mis sous pression par certains supporters qui ont brandi une banderole sur laquelle on peut lire : « Gourcuff dégage ». Non ménagé par les fans des Fennecs et la presse, l’ancien coach de Lorient se dit prêt à quitter l’Algérie après les deux matchs contre la Tanzanie, comptant pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018. Mais à en croire le site Lebuteur.com, les joueurs cadres de l’Equipe nationale veulent que Christian Gourcuff reste à la tête de la sélection. En témoigne ces propos d’un cadre de la sélection recueillis par le site algérien. « Avec Gourcuff, on travaille mieux. Sincèrement, il n’y a pas photo avec l’ancien sélectionneur. Sur le plan tactique, on apprend des choses avec Gourcuff, et même le jeu de l’EN progresse. Seulement, il faut donner du temps à cette équipe. Je suis persuadé que si on laisse le temps à Gourcuff d’ici la CAN 2017, le groupe aura beaucoup progressé. Aussi, la majorité des joueurs, si ce n’est la totalité des joueurs, sont très à l’aise avec lui. Christian nous respecte et vice-versa. Contrairement à l’ère Halilhodzic où il y avait tout un débat sur le respect du sélectionneur dû aux joueurs ».

Le joueur a même comparé la période Gourcuff à celle d’Halilhodzic, son prédécesseur. « Avec Vahid Halilhodzic, il y avait des joueurs qui s’étaient sentis lésés. Yacine Brahimi en est l’exemple puisqu’il l’utilisait rarement. Sans oublier aussi d’autres joueurs comme par exemple Ishak Belfodil avec tout ce qu’il a enduré avec Vahid. Mais avec Gourcuff, c’est complètement différent, aucun ne se sent lésé. Il y a certes des déceptions de ceux qui n’ont pas joué et ce qui est tout à fait logique, mais croyez-moi, ils se sont montrés compréhensifs ».

Même s’il reste, Gourcuff n’aura pas droit à l’erreur lors des prochains matchs de l’Algérie. Même s’il a aussi le soutien de Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération algérienne.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Il fairais bien de prendre quelques conseils de vahid; Et s’il se retire j’aimerais bien que younes ifticen le remplace.

  2. Christian Gourcuff n’a pas compris que ses matchs sont d’un résultat inquiétant. L’équipe d’Algérie ne sont plus palpitant comme autrefois. Et c’était d’ailleurs parce qu’ils l’étaient en cdm qu’ils avait opté pour cette équipe. L’Algérie de Gourcuff n’est plus celle qu’il avait aimé voir lui même au mondial 2014! Quel dommage?

Comments are closed.