Belgique Hamdi Harbaoui : Le Tunisien veut faire remonter Lokeren

Hamdi Harbaoui

Comme Africa Top Sports vous l’annonçait, Hamdi Harbaoui est de retour au Sporting Lokeren. Le club belge a officialisé hier le comeback de l’attaquant tunisien Hamdi Harbaoui après la finalisation  de la procédure et la réussite de son test médical.

Dans des propos relayés par la RTBF, Hamdi Harbaoui a annoncé vouloir ramener Lokeren, qui est actuellement avant-dernier au classement, à son niveau d’antan.

« Si je suis vraiment le grand sauveur du Sporting Lokeren est une question à laquelle je peux difficilement répondre, mais je vais en tous cas tout faire pour aider le club à remonter vers le haut du classement, a expliqué l’attaquant. Je conserve de très beaux souvenirs de ce club. Je suivais attentivement les résultats du Sporting lorsque j’étais au Qatar. C’était dur de voir que les résultats ne suivaient pas. Il existait des automatismes précédemment dans l’équipe, mais ceux-ci ont disparus avec le départ de quelques joueurs. Cela peut arriver parfois dans le football, mais là où se trouve Lokeren maintenant n’est pas normal. »

Hamdi Harbaoui a lui-même rompu le contrat qui le liait avec le Qatar SC pour défaut de paiement et a été approché par d’autres équipes. « Ici je connais l’environnement, l’encadrement de l’équipe et les supporters. Ce club m’a beaucoup donné par le passé. C’est lui qui a lancé ma carrière en première division. Je me sens bien ici, c’est presque comme une deuxième maison. En plus de mon trophée de meilleur buteur (en 2013-2014, ndlr), j’ai aussi décroché deux fois la Coupe de Belgique. C’est quelque chose qui ne s’oublie pas si vite. Je n’ai donc pas dû réfléchir trop longtemps lorsque la direction m’a demandé de revenir. »

Après onze journées, les Waeslandiens pointent avec 8 points à l’avant-dernière place de la D1. « Il est logique de ressentir la pression dans ces conditions. Je sais pertinemment bien que Lokeren ne se trouve pas à sa place au classement. Il nous manque simplement un peu de chance. C’est seulement la finition qu’il nous manque et c’est pour cela que je suis là. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com