Tennis ATP-Paris Bercy : Kevin Anderson chute devant Nadal

kevin anderson

Après avoir repoussé une balle de match dans le tie-break du deuxième set, Rafael Nadal s’en est sorti face à Kevin Anderson.  La grinta revient et Rafael Nadal peut lâcher des « Vamos » qui suivent désormais de superbes comebacks et non des tentatives bien compliquées et parfois désespérées de s’en sortir comme au début de l’année.

Malmené pendant presque deux sets et contraint de sauver une balle de match dans le tie break, Rafael Nadal est parvenu à se sortir du piège Kevin Anderson. Le Majorquin l’emporte en trois manches, 4-6 7-6(6) 6-2, et après un combat de 2h26 de jeu !

Contrarié sur sa première mise en jeu, Kevin Anderson a laissé passer l’alerte, avant de surprendre Nadal, en le breakant (2-1). Impressionnant en fond de court, puissant dans chacune de ses frappes, le Sud-Africain a enchaîné par un jeu blanc, avec deux aces.  Le géant sud-africain a conservé cette sérénité pour remporter le premier set de sa carrière face à Nadal (6-4). Une performance qu’il doit en grande partie à un service dévastateur, comme en témoigne ses statistiques : 8 aces, 85 % de points gagnés après premier service.

Kevin Anderson  a produit le tennis qui l’a poussé jusqu’au top 10 (il est 12e maintenant) : un gros service (20 aces), un coup droit coup de fusil et surtout une nouvelle solidité en fond de court. Sa performance aurait été « létale » s’il n’avait pas manqué de piquant au moment d’attaquer la balle de match à 5-6 dans le tie-break.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com