Afrique Mondial 2018- Bénin / Stéphane Sessegnon : « On ne va pas au Burkina pour défendre »

Stéphane Sessegnon

Le Bénin a pris une petite option sur la qualification pour la phase de groupes du Mondial 2018. Stéphane Sessegnon et ses coéquipiers ont  battu de haute lutte le Burkina Faso (2-1), jeudi à Cotonou lors de la manche aller des éliminatoires du Mondial 2018.  Les Etalons du Burkina Faso, qui se sont déclarés lésés par l’arbitrage, tenteront de prendre leur revanche, le 17 novembre. Le suspense est à son comble avant la manche retour, mardi à Ouagadougou.

Stéphane Sessegnon, le capitaine de la sélection béninoise est conscient que, malgré la victoire acquise  au stade de l’Amitié, rien n’est joué pour le moment. Les Ecureuils devraient aller chercher leur billet pour la phase de groupe à Ouagadougou.

« On a déjà montré par le passé qu’on est capable sur les matchs difficiles d’aller chercher de bons résultats à l’extérieur. On va essayer de se préparer mentalement pour ce match de mardi. La meilleure façon de défendre, c’est attaquer. On a des joueurs qui sont portés plus vers l’offensif. Cela fait partie de nos qualités. On a de jeunes joueurs qui ont beaucoup de qualité qui vont vite. On va essayer de s’appuyer là-dessus, a confié Stéphane Sessegnon.  En face, il y a de la qualité mais nous aussi est capable de répondre à cette équipe du Burkina. On ne va pas aller au Burkina pour défendre. C’est vrai qu’on a une avance d’un but. Si on a la chance de le protéger tant mieux. Mais on ne va pas au Burkina pour défendre. On va continuer sur ce qu’on a essayé de faire au Burkina ici, essayer de marquer même si on n’a pas marqué assez de but. L’essentiel c’est qu’on a une victoire à la clé, surtout qu’au match retour ce ne sera pas facile ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com