Afrique Roger Assalé : « Ce que le Président Katumbi m’a dit »

rogerassale-cropped_yj3qc195m4ha1x2l0l34kar1j

Double Champion d’Afrique en 2015 (CAN et Ligue des champions), Assalé Roger est un homme comblé. Mais l’international ivoirien, qui vit un grand début de son aventure avec le TP Mazembé, n’est pas du genre à dormir sur ses lauriers.

Il vise encore plus haut. L’ancien artificier du Séwé dévoile, ainsi, ses ambitions dans cet entretien à africatopsports.com, et lève un pan de voile sur sa conversation avec le président du TP à l’issue de la finale retour (2-0) contre l’USM d’Alger.

Consécration à la CAN puis en Ligue des champions dans la même année. Peut-on dire que 2015 est une année d’accomplissement pour toi?

Je ne le dirai pas ainsi. En revanche, je suis très heureux d’avoir remporté la Ligue africaine des champions dans la foulée de la CAN 2015. Après, il m’appartient de travailler davantage pour progresser et glaner d’autres lauriers, dans les  compétitions à venir.

Quelque deux années en arrière, aurais-tu imaginé de tels aboutissements en si peu de temps?

Sincèrement, je ne l’avais pas imaginé. Toujours  est-il que c’est le rêve de tout joueur de connaître la consécration. Cela passe par des épreuves. Après, si Dieu te fait la grâce de remporter deux trophées majeurs dans une même année, tu ne peux que t’en réjouir. C’est toujours important de remercier Dieu pour ce qu’il fait.

A la fin du match, le président Moïse Katoumbi (du TP Mazembé) t’a parlé personnellement. Que t’a-t-il dit?

Ce sont des paroles d’encouragement, mais aussi de la confiance qu’il a eue en moi. Il m’a dit de toujours travailler et qu’il était fier de moi.

Au-delà, ne t’a-t-il pas fait une promesse particulière?

(Rire). Mais la promesse, elle est personnelle. Ca c’est entre le président et moi.

Après la Ligue des champions, ce sera la Coupe du monde des clubs, un autre challenge savoureux. Visiblement tout baigne pour toi avec  TP!

C’est clair, je vis un grand début de ma carrière avec le TP. Remporter la Ligue des champions, et derrière aller jouer la Coupe du monde des clubs, c’est gratifiant.  Je me bats en conséquence et je me fixe des objectifs. J’espère faire une belle campagne à la Coupe du monde des clubs. Après, on verra la suite de la carrière.

Justement quels sont tes objectifs à moyen terme? Des envies d’ailleurs par exemple?

Après la Ligue des champions, il y a la Coupe du monde des clubs et bien sûr la Supercoupe d’Afrique. Ce sera très intéressant de la gagner et attaquer d’autres challenges. Le tout n’est pas de rester en Afrique. Il faut progresser et aller toujours de l’avant. 

EMGEY MARTIAL,  A ABIDJAN

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports