Angleterre Son président dans la tourmente, nouveau scandale à l’IAAF ?

coe

Une nouvelle polémique touche l’IAAF (Fédération internationale des fédérations d’athlétisme) : son président Sebastian Coe est soupçonné par la BBC d’avoir usé de son influence dans l’attribution des Mondiaux-2021 à Eugene, berceau de l’équipementier Nike, dont il est l’ambassadeur.

Dopage, corruption et maintenant conflit d’intérêts ? L’IAAF n’en a pas fini avec les polémiques en cette fin d’année. Alors que les enquêtes se poursuivent au sujet des accusations de dopage et sur la supposée corruption de son ex président, le Sénégalais Lamine Diack, l’instance mondiale doit répondre des accusations portées contre son dirigeant actuel.

Eugene – battue sur le fil par Doha pour l’organisation des Mondiaux-2019 – s’est vu attribuer en avril dernier les Mondiaux-2021, avant que les candidatures ne soient analysées. Cette procédure exceptionnelle avait déjà été utilisée par le passé, permettant à la ville japonaise d’Osaka de recevoir les Mondiaux-2007.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com