Angleterre Swansea: La presse s’en prend à Ayew et Gomis

ayew et gomis nvo

Swansea est actuellement 15ème de Premier League. Qui l’eut cru quand on sait que le club gallois avait commencé la saison en enchaînant les victoires. Mais très vite, les choses ont tourné au vinaigre et les dirigeants n’ont pas hésité à se séparer de Gary Monk, le coach des Swans. Et comme s’ils étaient les principaux artisans de la débacle de l’équipe, André Ayew et Bafétimbi Gomis ne sont pas ménagés par la presse anglaise.

« Plutôt que de tenter de remplacer immédiatement Wilfried Bony, qui a été vendu à Manchester City en janvier, le président Jenkins a attendu l’été pour recruter André Ayew, offrant au Ghanéen 11 millions d’euros alors qu’il avait déjà sous la main Bafetimbi Gomis, attiré l’été précédent avec un contrat à 9 millions d’euros », écrit The Telegraph qui ajoute que « Le sentiment général autour du Liberty Stadium est qu’aussi bien Ayew que Gomis ont rejoint Swansea en pensant déjà à leur prochain transfert. Sentiment renforcé par leurs dernières performances… ». Des écrits considérés par certains comme une ingratitude, surtout envers André Ayew, auteur de 15 matchs et 6 buts en championnat. La presse anglaise est parfois très dure. Le Ghanéen est sans nul doute en train de le constater.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com