Afrique Le Maroc ferme la porte aux fotballeurs étrangers

frmf

C’est en somme l’essentiel d’une série de décisions prises par la FRMF (Fédération royale marocaine de football) à l’issue d’une session de travail lundi. Après concertation avec le Directeur technique national, Nacer Larguet, et les entraîneurs locaux, il a été notamment décidé:

1– L’interdiction de recrutement de gardiens de but étrangers dans toutes les divisions.

2– Le maintien de la règle des quatre (4) joueurs étrangers par équipe en Botola Pro (1ère division) mais en appliquant de nouvelles conditions :
Deux (2) joueurs ayant au minimum 10 sélections nationales
Deux (2) joueurs ayant au minimum 10 sélections avec les U23

3– Maintien des trois (3) joueurs étrangers pour les équipes de Botola 2 (2e division), mais avec les conditions suivantes :
Un (1) joueur ayant 10 sélections à son actif
Deux (2) joueurs ayant au minimum 10 sélections avec les U23

4– Refus de la proposition de recrutement de deux (2) joueurs étrangers qui ne prendront part qu’aux rencontres des compétitions continentales, étant donné que les statuts de la CAF imposent aux joueurs de prendre part aux rencontres de leurs équipes dans les compétitions locales.

5– Délégation à la Ligue nationale du football professionnel et à la Ligue nationale du football amateur l’étude du nouveau statut des entraîneurs marocains

Il s’agit à travers ces décisions de renforcer la compétitivité des championnats locaux et ainsi produire de bons joueurs du cru. Il y a quelques mois, c’est Algérie qui prenait pareille mesure, interdisant tout recrutement de joueur étranger à ses clubs.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com